Francis Charland vise un podium en voile aux Jeux du Canada | VIVA MÉDIA Skip to main content

Île Cadieux – Un athlète domicilié à l’Ile-Cadieux représentera le Québec dans la discipline de la voile aux prochains Jeux du Canada qui se dérouleront cet été dans la région de Niagara (Ontario), du 6 au 21 août.

Francis Charland, âgé de 18 ans, a été sélectionné pour faire partie de la délégation québécoise au terme d’un processus incluant plusieurs compétitions sur une période de deux ans. Membre du club de voile Deux-Montagnes à Vaudreuil-sur-le-lac, le jeune homme se mesurera à plus d’une dizaine de finalistes canadiens aux commandes de son voilier de la catégorie Laser-7, renommée ILCA pour International Laser Class Association.

« Mon objectif est de monter sur le podium lors des Jeux du Canada », souhaite le diplômé collégial en Sciences de la nature. Les épreuves de voile seront disputées sur les eaux de la rivière Niagara sous l’égide du Niagara-on-the-Lake Sailing Club, du 14 au 21 août. Les participants vont s’exécuter de 45 minutes à une heure sur un parcours d’environ 1 mille nautique qu’ils auront à négocier selon la direction des vents pendant deux tours. Le cumulatif de 5 jours de compétition couronnera le champion des Jeux du Canada.

Avant le rendez-vous pancanadien de la jeunesse, Francis ira se faire la main à Kingston (Ontario) lors des championnats nord-américains qui se tiendront du 1er au 4 juillet. Une soixantaine de concurrents canadiens et américains sont attendus avec leur coque de type Laser. Étant à ses débuts au niveau senior, Francis serait satisfait d’un Top 20 parmi les quelque 60 inscrits.

Ayant développé un appétit pour la voile sur une base récréative avec ses parents, Francis Charland voguait déjà à l’âge de 10 ans. Il a pris part à sa première compétition à 13 ans sur une coque « Optimist » puis il est passé en ILCA-6 (Laser) et en ILCA 7. Athlète chevronné, il rêve d’une participation aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 2028.

Lors de ses dernières sorties, à Kingston (Ontario) le résident de l’Île Cadieux a décroché une 5e position aux Championnats canadiens juniors et une 10e place aux Nationaux seniors. Habitué à filer à des vitesses de 25 à 30 km/h (15 nœuds), Francis suit un entraînement qui l’amène à s’exercer 6 jours par semaine durant la saison de navigation, d’avril au début novembre. « Trois jours par semaine sur l’eau et autant en musculation au gymnase », de signifier celui qui entreprendra des études universitaires en génie mécanique à Polytechnique Montréal en septembre prochain.

Avant de penser à la XXXIVe Olympiade de l’ère moderne, Francis devra parfaire ses habiletés à des régates ouvertes, notamment à Toronto et Beaconsfield, de même qu’à des compétitions nationales et internationales. Il a déjà vécu des expériences en France à Hourtin lors du Championnat européen U21 suivi de la Semaine Olympique Française à Hyères, une étape de la Coupe du Monde, en ILCA 7.

Aux Jeux du Canada, Francis Charland représentera le Québec en voile au même titre que deux autres athlètes masculins, 3 athlètes féminins, une athlète paralympique, un entraîneur, un gérant et deux conducteurs.

Francis Charland, la fierté de l’Île Cadieux, tentera de décrocher une médaille en voile lors des prochains Jeux du Canada à Niagara en août.

(Photothèque)

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!