Je sais, je sais… il y a longtemps que je n’ai pas pris la plume pour m’exprimer, mais je ressentais le besoin de faire une pause et surtout de vous laisser la place dans mes journaux. D’ailleurs, je tiens à vous remercier d’avoir à votre tour pris la plume pour exprimer vos opinions et vos états d’âme. Je l’ai souvent dit ces derniers mois, mais malheureusement questionner, exprimer son désaccord et affirmer sa différence n’est bien vu ni très à la mode depuis la dernière année…

En fin de semaine, je « surfais » sur les réseaux sociaux, question de voir ce qui s’y passe et ce qui s’y dit… Mais j’avoue m’être quasi étouffé avec mon café quand je suis tombé sur le « post » Facebook de notre premier ministre Legault… Quoi??? C’est une blague que je me suis dit!!! Je dois avoir mal lu!!! Je relis donc son « post » une 2e fois. Stupéfaction et malaise grandissant… M. Legault, mon/notre premier ministre (ou son équipe de communications) a décidé de censurer. Je n’en crois pas mes yeux… et je me surprends même à espérer que c’est une bourde qui sera corrigée dans les prochaines heures. Mais voilà que nous sommes mardi matin et le fameux « post » est encore là, donc c’est bien vrai…

Marie-Andrée Prévost

Sérieusement, je suis profondément choquée et déçue que notre premier ministre décide de censurer les commentaires sur sa page. M. Legault : depuis que le monde est monde, jamais un élu a fait 100 % l’unanimité et ce n’est que normal. Le Québec est dans une crise sans précédent depuis 1 an, les commerçants en ont plein leur casque et les citoyens aussi. Bref, tout le monde est à boutte!!! Que les gens questionnent vos décisions, que les gens manifestent leur désaccord parfois de façon un peu raide, je les comprends. PERSONNE ne les écoute, les opinions contraires sont ridiculisées sur la place publique et certaines questions ne sont jamais répondues. Que vous censuriez des citoyens qui font des menacent d’agressions ou de mort, je comprends, mais que la guillotine tombe sur ceux qui veulent exprimer leur profond désaccord et vous remettre en question, là je débarque. Vous avez été élu pour représenter même ceux qui ne disent pas comme vous et vous devriez montrer l’exemple. Vous écriviez dans ce « post » : Mais ce qui m’affecte le plus, c’est l’intimidation dont vous êtes victimes quand vous me laissez un commentaire d’encouragement ou qui est tout simplement positif ou constructif. M. Legault, vous traitez même les citoyens de pissous virtuels. Mais où êtes-vous, M. Legault, pour défendre ceux qui se font ridiculiser et traiter de tous les noms, car ils ne pensent pas comme vous et les autres? Est-ce si difficile d’avoir une conversation avec ceux qui ne pensent pas comme vous et remettent en question les décisions et mesures actuelles? Ces pissous, comme vous dites, ne veulent que des réponses et s’ils en sont rendus à s’exprimer plus brusquement qu’avant, c’est peut-être parce que justement on les bloque partout et on les traite comme des citoyens imbéciles, de 2e classe, des méchants conspirationnistes… Mais ça, personne ne s’en offusque!

Marie-Andrée Prévost
Propriétaire éditrice
maprevost@viva-media.ca

VIVA média

VIVA média

Entreprise de presse et de communication

Laisser un commentaire