École du Chêne-Bleu : il faut voir plus loin selon un conseiller municipal de Pincourt | VIVA MÉDIA Skip to main content

Pincourt – Le conseiller municipal du district 1 à la Ville de Pincourt, Hugo Gendreau se dit confiant que le déménagement des programmes scolaires particuliers Sport et Art-études de l’école du Chêne-Bleu à la Cité-des-Jeunes de Vaudreuil-Dorion soit possible avec les ajustements nécessaires.

Lui-même un ancien élève de l’école secondaire située à Pincourt et toujours un résident de la ville, M. Gendreau estime toutefois qu’il faut voir plus loin que ce transfert. Il demande à la Commission scolaire des Trois-Lacs d’envisager dès maintenant l’agrandissement de l’école du Chêne-Bleu afin de répondre aux besoins éducatifs actuels et futurs de nos jeunes.

Voici dans son intégralité la lettre ouverte qu’il a fait parvenir à La Voix Régionale : « Transfert des programmes Sport et Art-études, regarder vers l’avenir. Le 6 octobre, le Centre de services scolaires des Trois-Lacs (CSSTL) a annoncé que les programmes scolaires particuliers Sport-études et Art-études actuellement dispensés à l’École secondaire du Chêne-Bleu seront offerts à compter de l’année scolaire 2023-2024 à l’École secondaire de la Cité-des-Jeunes. Le CSSTL explique que ce transfert découle de l’ajout de deux nouvelles écoles secondaires sur son territoire, qui l’amène à revoir la distribution de ses étudiants dans ses différentes écoles, dont celle du Chêne-Bleu. Le CSSTL indique que ce transfert a été décidé aussi parce que le nombre d’étudiants fréquentant actuellement le Chêne-Bleu excède de 600 la capacité d’accueil de l’école.

Aujourd’hui, c’est en tant qu’ancien élève de l’école secondaire du Chêne-Bleu, en tant que résidant de Pincourt, et en tant que père de jeunes enfants qui fréquenteront cette école, que je souhaite m’exprimer sur ce transfert.

Tout d’abord, la bonne nouvelle dans la décision du CSSTL, c’est que ces deux programmes d’études particuliers sont maintenus. Les étudiants touchés continueront leur programme d’études avec leurs mêmes collègues de classe et, pour une bonne part des cours, dans les mêmes lieux, comme le Centre multisport de Vaudreuil-Dorion, par exemple.

Également, le transfert de ces programmes réduira de 400 le nombre d’élèves fréquentant le Chêne-Bleu, libérant ainsi de l’espace pour les élèves des classes régulières qui disposeront de lieux d’apprentissage plus adéquats. Avec le transfert de ces 400 élèves, dont près de 200 proviennent de l’extérieur de l’île (soit d’autres localités de Vaudreuil-Soulanges desservies par le CSSTL), l’école secondaire du Chêne-Bleu sera entièrement dédiée à l’éducation des jeunes de l’île Perrot à partir de l’automne 2023.

En 2003, quand l’école secondaire du Chêne-Bleu a ouvert ses portes, la population de l’Île Perrot avoisinait alors les 30 000 habitants. On se félicitait alors que les jeunes de Pincourt, de l’Île-Perrot, de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et de Terrasse-Vaudreuil puissent faire leurs études secondaires dans l’île, près de chez eux.

 

En 2022, près de 20 ans plus tard, la population de l’Île Perrot dépasse les 40 000 habitants. L’école secondaire du Chêne-Bleu a été bâtie pour 1 200 élèves et en accueille actuellement près de 1 800. Avec le retrait des 400 élèves des programmes scolaires particuliers Sport-études et Art-études, l’école secondaire du Chêne-Bleu aura un nombre d’élèves qui excédera sa capacité. C’est donc dire que le Chêne-Bleu aura répondu aux besoins éducatifs des jeunes de l’île pendant seulement 20 ans.

Certes, ce transfert n’est pas une décision facile. Des ajustements seront nécessaires dans cette réorganisation des écoles secondaires de Vaudreuil-Soulanges du CSSTL, qui touche l’école du Chêne-Bleu. Mais j’ai confiance. Les programmes scolaires particuliers seront préservés (dans des lieux partiellement différents) pour le bénéficie de tous les jeunes de l’Île Perrot et aussi de Vaudreuil-Soulanges qui excellent en sport et en art. J’ai confiance d’autant plus que le CSSTL a exprimé clairement sa volonté de collaborer avec les parents, les élèves et toutes les personnes concernées par ce transfert et de les informer adéquatement au cours des prochaines semaines et mois.

Mais, avec l’augmentation de la population toujours grandissante, si nous voulons que nos jeunes puissent continuer de faire leurs études secondaires dans l’île, au-delà de ce transfert, il faut voir plus loin. J’appelle le CSSTL à envisager dès aujourd’hui l’agrandissement de l’école du Chêne-Bleu pour répondre aux besoins éducatifs actuels et futurs de nos jeunes. Il en va de leur avenir et du nôtre! ».

Hugo Gendreau, conseiller municipal du district 1 à Pincourt, demande l’agrandissement de l’école secondaire du Chêne-Bleu.

(Photothèque)

Denis Bourbonnais

Journaliste

Un commentaire

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!