Le premier jour d’octobre est la Journée internationale des aînés, laquelle vise à souligner leur valeur inestimable — ils ont entre autres une riche expérience ainsi que de multiples talents et connaissances à mettre à profit — et à sensibiliser la population à la place essentielle qu’ils occupent au sein de la société. En 2018, la Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (CTRCAQ), en collaboration avec le Secrétariat aux aînés, mise sur le thème « Partenaires pour un mieux-vivre » pour mettre de l’avant le fait que les aînés souhaitent participer aux décisions relativesaux enjeux les concernant.

En effet, l’époque où vieillir signifiait se retirer de la vie sociale est révolue : les aînés sont aujourd’hui des plus actifs dans leur collectivité, où ils souhaitent apporter leur contribution. Il est donc important de considérer leurs opinions au moment de proposer des solutions pour améliorer leur qualité de vie. Après tout, qu’il s’agisse de soins de santé, de services de loisirs ou de mesures de sécurité, par exemple, ils connaissent leurs besoins mieux que quiconque.La Journée internationale des aînés est le moment tout indiqué pour promouvoir l’engagement citoyen de ces derniers. D’ailleurs, faire rayonner cet évènement compte au nombre des mesures du plan d’action 2018-2023 « Un Québec pour tous les âges » adopté par le ministère de la Famille pour soutenir le vieillissement actif et l’engagement des aînés. Pour connaître les diverses activités qui sont organisées dans votre région à cette occasion, consultez le site Web de la CTRCAQ au conferencedestables.webnode.fr.

Photothèque

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire