Le 14 août dernier, la Ville de Beauharnois dévoilait officiellement l’impressionnante fresque peinte sur le mur ouest de la bibliothèque de Beauharnois. Le maire de la Ville, de même que tous ceux qui ont pris part au projet, étaient présents pour l’occasion.

La fresque, qui fait 900 pieds carrés, est située au coeur culturel de la ville, à proximité du centre communautaire. Bien que le passé de Beauharnois y soit dépeint de façon anachronique, l’information historique a été validée par l’historien Marcel Labelle.

La fresque illustre donc la devanture du Manoir Ellice à une époque où les murs extérieurs étaient en crépi de couleur pâle. On y retrouve des scènes illustrant des personnages et des références historiques représentant 150 ans d’histoire de la Ville.

Au rez-de-chaussée du Manoir, on peut observer une religieuse anonyme et une fillette courant vers un ballon à l’effigie de l’équipe sportive des « Patriotes » évoquant ainsi les liens entre le passé et le futur. On remarque également de l’autre côté de la galerie, assis sur des chaises Kilgour, un groupe d’hommes représentant le milieu littéraire de Beauharnois, soit l’historien Yvon Julien et les auteurs Louis Dantin et Albert Laberge.

À l’étage est illustré le couple, Toussaint Rochon et sa femme Sophie Roy, puis Edward Ellice Senior et son fils Alexander Ellice regardant les cartes de la seigneurie, et finalement Anna Laberge, pionnière du monde de la santé. Bien au-delà des personnages qui s’y trouvent, la fresque illustre une multitude de détails rappelant au Beauharlinois d’importants aspects de leur histoire.

Dans le cadre des Journées de la culture, une visite commentée d’une durée approximative de 60 minutes aura lieu le samedi 29 septembre de 10 h à 11 h devant la fresque. Les visiteurs pourront en apprendre davantage sur tous les détails et personnages qui s’y retrouvent.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!