C’était un secret de polichinelle, Francis Lafrenière affrontera Steven Butler le 30 janvier prochain pour le Championnat NABF/WBC des poids moyens. Secret d’État, ça sera le chant du cygne en boxe professionnelle pour Francis Lafrenière.

Lafrenière

La décision est prise et annoncée avant même le duel. Francis Lafrenière accrochera ses gants le 30 janvier prochain. Lorsqu’il descendra de l’arène, il aura confondu les sceptiques lui qui aura alors disputé 30 combats chez les professionnels.

Les intéressés à visionner le combat, et par la même occasion de voir Francis Lafrenière en action, pourront le faire dans le confort de leur salon. Le promoteur de l’événement, Eye of the Tiger Management, dispose du réseau de divertissement spécialisé en boxe, Punching Grace. Pour 33 $, l’abonnement à la plateforme est de trois mois. L’endroit où le combat sera présenté reste à déterminer.

Pour son combat contre Steven Butler, le boxeur de Coteau-du-Lac assure ne pas prendre cela à la légère. Il compte tout donner. D’ailleurs, il a commencé son entraînement à raison de deux séances par jour. Seule ombre au tableau, il pourrait devoir être privé de son entraîneur Stéphan Larouche puisque ce dernier devrait se consacrer uniquement à Lafrenière pour son camp alors que d’autres boxeurs pourraient également être en action prochainement.

(Photothèque)

« Stéphan est présentement en quarantaine puisqu’il revient du Mexique, explique Lafrenière. Si jamais Jean Pascal a aussi un combat ou bien supposons que Kim Clavel doit s’entraîner, ça complique les choses. Il ne peut pas entraîner deux boxeurs en même temps en raison des mesures sanitaires. Donc, si c’est le cas, je devrai m’adapter à la situation. Une chose est cependant officielle, je serai bien préparé. Pour moi, c’est comme mon championnat du monde. Je veux remporter le combat. Je ne vais pas là pour être un faire-valoir. Mais, que ce soit une victoire ou que ce soit une défaite, ça sera le dernier. »

Décision prise depuis 5 mois

Même s’il fait connaitre ses attentions à l’avance, la décision de Francis Lafrenière de prendre sa retraite n’a pas été prise sur un coup de tête. « Ça fait cinq mois que j’y pense, confirme Lafrenière. Dans le domaine de la boxe, je ne l’ai jamais eu facile. Aussi, il faut comprendre qu’avec la pandémie, la boxe a beaucoup changé. En 10 ans chez les professionnels, j’ai mis la main sur 4 championnats. Il n’y a pas beaucoup de gens qui pensaient cela. Chez les amateurs, ma fiche était de 26 victoires et 50 défaites. »

Un avenir radieux

Les semaines à courir de tous les côtés, les kilomètres incalculables sur le compteur de sa voiture pour les séances d’entrainement et de devoir rester en bonne forme physique continuellement seront bientôt chose du passé pour celui qui porte le sobriquet de People’s Champ. Sous peu, c’est au sein d’un de ses commanditaires que Francis Lafrenière se posera.

« J’ai accepté l’offre de Groupe Richer de me joindre à l’équipe, mentionne le principal concerné. C’est évident que je vais devoir m’adapter puisque ça fait 14 ans que je suis travailleur autonome. Mais je sais que je serai bien entouré. Ça fait 4 ans que le Groupe Richer est mon commanditaire et je peux dire sans me tromper que je vais me joindre à une belle équipe. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire