Le Vendredi 24 janvier dernier, Mélodie Daoust performait sur la patinoire des Blues de St. Louis, dans la Ligue nationale de hockey (LNH), à l’occasion du match des étoiles.

Sur cette photo, on peut observer Mélodie Daoust à droite (Photo Instagram Mélodie Daoust)

La joueuse de hockey féminin faisait partie des 20 joueuses sélectionnées pour une compétition à trois contre trois, opposant le Canada et les États-Unis. La double médaillée olympique à Sotchi en 2014 et à Pyeongchang en 2018 a pu se faire valoir dans l’uniforme Canadien sur la plus grande scène médiatique du hockey.

Elle faisait non seulement partie des 10 Canadiennes sélectionnées, mais elle était également l’une des 3 seules Québécoises à participer à cet événement prestigieux. Du même coup, l’association de hockey féminin en a profité pour se faire connaître.

« C’est certain que c’est une expérience inoubliable, mais c’est surtout un avancement pour le hockey féminin. Ça va nous permettre de nous faire traiter en professionnelles et on a pu démontrer notre talent », explique Mélodie.

Malgré quelques commentaires négatifs face à la présence du hockey féminin au match des étoiles de la LNH, la Campivalencienne affirme avoir reçu un accueil chaleureux de la part de tous.

« Tous les joueurs qu’on a rencontrés ont agi en gentleman avec nous. L’association des joueurs nous supporte dans nos démarches. Mc David et Marner en ont même parlé en entrevue », souligne-t-elle.

Pour les partisans, ils en ont clairement eu pour leur argent.

« On s’attendait à ce que les gens se lèvent durant nos 20 minutes de gloire, mais au contraire, ils sont tous restés assis et ont encouragé les filles. Autant les Canadiennes que les Américaines », ajoute-t-elle.

Bien que ce soit un événement hors compétition, Mélodie Daoust a pris plaisir à nous rappeler que c’est le Canada qui a gagné, alors qu’elle était questionnée sur son match et sur le but qu’elle a marqué.

« Oui, j’ai fait un but, mais on est encore plus fière lorsque l’on contribue à la victoire du Canada face aux États-Unis, dit-elle en riant. C’est la rivalité et on a gagné, c’est ce dont je suis la plus fière! »

Carol-Ann Faubert

Carol-Ann Faubert

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!