Le projet du futur aréna sur l’île coûtera plusieurs millions de dollars. Des citoyens de Terrasse-Vaudreuil tentent même de faire avorter le projet. Pour sa part, le maire Michel Bourdeau tient un discours très positif en lien avec le possible ajout.

Dans les discussions qui entourent le projet d’un aréna, les maires des quatre villes impliquées, Île-Perrot, Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Pincourt et Terrasse-Vaudreuil, ont tenu plusieurs réunions. Chacune d’elle assumera sa part du gâteau. Mais il ne faut pas croire qu’il en coûtera la même somme annuelle à chacune des administrations.

Le maire Bourdeau parle d’un investissement de 12 000 $ annuellement sur une période de 20 ans. « Ce n’est pas vraiment dispendieux pour avoir un aréna, dit M. Boudreau. Ça représente environ 12 $ par adresse civique par année. Nous ne pouvions pas dire non à cela. »

Puisque la facture sera répartie selon les citoyens des municipalités impliquées, le maire Bourdeau insiste sur le fait qu’il en coûtera beaucoup plus cher aux trois autres villes qu’à la sienne. « C’est un très gros projet, assure le maire. Il y a une citoyenne ici qui vient de mettre en ligne une pétition pour que nous nous retirions du projet. C’est vraiment dommage. Cependant, j’ai appris qu’un autre citoyen avait pour sa part mis en ligne une pétition afin que notre participation à ce projet voie le jour. En moins de 12 heures, sa pétition comprend plus de signatures que celle de la citoyenne. »

M. Bourdeau précise que le projet n’a rien à voir avec ce qui avait jadis été prévu. « Là nous présentons un projet qui aura un impact important pour nos citoyens. Les gens doivent comprendre que c’est même une valeur ajoutée. Depuis que je suis maire que nous mettons des subventions dans plein de projets. Là, je suis vraiment fier que les quatre villes se soient entendues. Nos citoyens et toutes les administrations municipales sauveront de l’argent. »

Le premier magistrat souligne également qu’il ne faut pas voir uniquement le hockey lorsqu’il est question de ce projet. « Oui nous avons des jeunes qui jouent au hockey, mais ça ne s’arrête pas là. Il y a le patinage artistique, le patin de vitesse, le patinage libre et bien d’autres sports. Lorsque nous avons commencé à parler de ce projet, nous avions même la construction d’une piscine intérieure. Cependant, nous avons revu notre position puisque nous avons appris que la Ville de Vaudreuil-Dorion déposera une demande de subvention afin de procéder à la construction d’une piscine. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire