Ma place chez Desjardins | VIVA MÉDIA Skip to main content

« Guillaume Beaulieu est un fonceur, un audacieux. Son passage, mais surtout son arrivée à la Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges en témoignent avec force. Il est l’exemple même que la fortune sourit aux braves. »

Dans les quatre dernières années, le jeune homme a gravi les échelons de l’organisation un à un. De caissier à agent de service aux membres, il est désormais conseiller en finances personnelles.

« Après mon parcours secondaire, j’ai entamé une formation en vue d’obtenir un diplôme d’études professionnelles (DEP) en vente. Je voulais avant tout travailler dans un domaine où je pourrais aider les gens. Je ne savais pas exactement ce que je désirais faire au-delà de ça », explique Guillaume Beaulieu avec une assurance faisant mentir son âge.

Il dépose alors sa candidature au programme de Bourses Desjardins.

Guillaume Beaulieu : saisir l’occasion

Photo L’Art de Capter – Josiane Farand

COCHER « OUI »

Une décision prise à ce moment change le cours de sa vie. Il se remémore : « Dans le formulaire d’inscription, on nous demandait si on envisageait faire carrière chez Desjardins. J’ai coché oui. »

Dans les jours qui ont suivi, Guillaume Beaulieu reçoit un appel des responsables des ressources humaines de la Caisse. Son trait de crayon dans la boîte « oui » a rapidement des conséquences positives pour lui : « J’ai pu faire le deuxième stage de mon DEP dans une succursale Desjardins. J’ai aussi pu travailler à temps partiel alors que je terminais mes études. »

Quatre ans plus tard, avec son expérience derrière la cravate, Guillaume Beaulieu admet candidement qu’il ne s’attendait pas à ce qu’une si petite décision le fasse avancer professionnellement de la sorte.

UN APPUI CONSTANT

« J’ai commencé à travailler chez Desjardins alors que j’avais 19 ans, poursuit-il. Comme beaucoup de jeunes à cet âge, je me demandais si c’était fait pour moi, si j’allais aimer ça. »

C’est à ce moment que la force du Mouvement Desjardins s’est manifestée. Avec le sentiment d’être constamment appuyé, poussé à se dépasser et d’être entouré de mentors, il a fait sa place. « Ce qui était rassurant pour moi, c’est que mes performances étaient au rendez-vous. J’ai alors réalisé tout le potentiel d’avancement qui se trouvait et qui continue à se trouver devant moi. C’est motivant et intéressant. Je veux avancer dans l’organisation et je sais que c’est possible », lance le conseiller en finances personnelles.

TAILLÉ SUR MESURE

Le jeune homme parle avec aisance et fluidité. On comprend rapidement que sa facilité à communiquer a été un tremplin pour lui dans le domaine du service à la clientèle. « La communication est une de mes principales qualités. J’aime discuter et écouter les conseils. J’ai aussi une aisance à conseiller les membres », souligne-t-il avec lucidité.

Ce ne sont certainement pas des paroles en air. La Caisse lui a d’ailleurs confié l’animation de la Webdiffusion de la présentation des lauréats du Concours de bourses étudiantes en janvier dernier.

Aussi fidèle à la mission de la Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges d’être engagée dans la communauté, Guillaume Beaulieu participe à des activités bénévoles. En effet, il met à profit ses talents de communicateur comme entraîneur pour des équipes sportives à Rigaud, où il habite.

À 24 ans, Guillaume fait sa place chez Desjardins. Il continuera de profiter de toutes les occasions de progresser.

Christopher Chartier-Jacques

VIVA média

Entreprise de presse et de communication

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!