Le Québec vit présentement une pénurie de main-d’œuvre, soit l’une des plus sévères au Canada en 2019. Plus de 100 participants se sont regroupés pour le forum Marché du travail, Misons sur les 50 ans et plus, qui avait lieu le 6 novembre, à Longueuil.

Cette séance a été mise sur pied par Générations au travail, réussir ensemble! de l’Association québécoise de gérontologie en partenariat avec Vision Travail, le CIJAD, DEL et la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud. Dirigeants d’entreprises, conseillers en ressources humaines et partenaires du marché du travail ont pu échanger sur leurs préoccupations ainsi que sur les pistes d’actions pour attirer et maintenir les travailleurs expérimentés en emploi.

Au second trimestre de la présente année, selon Statistique Canada, 3,8% des postes sont vacants. Ce pourcentage, qui peut paraitre peu, correspond en fait à 140 000 emplois, dont 28 000 en Montérégie. « Cette situation s’explique par la bonne tenue du marché de l’emploi et par les faibles niveaux de chômage. La rareté de la main-d’œuvre est un enjeu majeur, et miser sur les travailleurs et travailleuses d’expérience doit faire partie des pistes de solutions pour nos entreprises d’ici », mentionne Madame Julie Ethier, directrice générale du Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL).

Bien que selon Madame Ethier, la solution soit d’aller piger chez les 55 ans et plus, Statistique Canada souligne que les travailleurs de cette tranche d’âge sont pourtant plus longtemps au chômage que les plus jeunes travailleurs au Québec. « Les chercheurs d’emplois de 50 ans et plus rencontrent des obstacles, notamment en ce qui concerne la reconnaissance de leurs expériences et le transfert de leurs compétences à un autre secteur où ils désirent s’investir après une réorientation. » explique Monsieur Denis Thibault, directeur général de Vision Travail.

La solution idéale serait donc d’embaucher les travailleurs d’expérience. « Il est primordial de faire valoir aux entreprises les avantages d’engager des travailleurs expérimentés. Le forum Marché du travail, Misons sur les 50 ans et plus est une opportunité en or de démystifier les préoccupations des employeurs vis-à-vis l’embauche de ces travailleurs », affirme la directrice de la Chambre de Commerce de d’Industrie de la Rive-Sud, Stéphanie Brodeur.

VIVA média

VIVA média

Entreprise de presse et de communication

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!