Ce 7 novembre, s’est déroulé le lancement officiel de la campagne Opération Nez rouge Vaudreuil-Dorion.

Pour une 27e année consécutive, Opération nez rouge s’associe à l’organisme L’actuel afin de favoriser une conscience sociale auprès des conducteurs. L’objectif de nez rouge est de conscientiser les citoyens à opter pour un comportement responsable relativement à la conduite avec les capacités affaiblies tout en encourageant un organisme local. En ce qui concerne la région de Vaudreuil-Soulanges, la totalité des dons perçus durant la campagne, seront remis à L’actuel qui réinvestira en services auprès des jeunes en difficultés de la région.

 

Cette année, la centrale de Vaudreuil-Dorion sera ouverte les 29 et 30 novembre ainsi que les 6, 7, 13, 14, 20, 21, 27, 28 et 31 décembre. Le service de raccompagnement s’adresse à toute personne qui a les facultés affaiblies que cela soit par l’alcool, la drogue, les médicaments ou la fatigue. Cependant, contrairement aux années précédentes, le service ne sera pas les 24 et 25 décembre puisqu’il est plus difficile de recruter des bénévoles lors de ces deux soirées de festivités.

 

Devenir bénévole pour nez rouge

Ce service offert par et pour la communauté est la somme du travail de plus de 300 bénévoles qui effectuent chaque année près de 800 raccompagnements. Selon Francine Plamondon, directrice générale de L’actuel, plusieurs d’entre eux attendent impatiemment la période d’inscriptions afin de renouer avec des gens qu’ils ont rencontrés sur le terrain et de retrouver cette ambiance festive du temps des fêtes. Opération nez rouge invite les citoyens à offrir de leur temps et à venir seul ou en groupe pour vivre une expérience unique.

 

L’application nez rouge

L’application Opération Nez rouge est disponible dès maintenant à partir de votre téléphone. Cela permet d’obtenir un transport facilement ou un numéro de taxi quand la centrale n’est pas ouverte. De plus, l’application mobile permettra de géolocaliser les équipes sur la route pour faciliter la répartition des assignations ainsi que les communications entre les bénévoles sur la route et ceux à la centrale qui s’établira pour une 3e année consécutive dans un des emplacements de Viva-Média situé au 469 Saint-Charles. Ainsi, les bénévoles ne seront plus obligés de téléphoner pour recevoir une nouvelle demande de transport ou pour communiquer leur temps de pause.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire