Des carcasses de porc ont été découvertes sur le fleuve Saint-Laurent, par des citoyens de Saint-Zotique. Il ne s’en fallait pas plus pour que la découverte jette la consternation dans la population et auprès des élus municipaux.

Il ne faut pas faire de recherches exhaustives pour comprendre la situation. Les carcasses ont été mises sur le lac par des chasseurs afin d’attirer les coyotes. Le maire de Saint-Zotique, Yvon Chiasson déplore cette façon de faire et fait savoir que la municipalité a avisé les policiers de la découverte.

« Ça n’a aucun sens, dit M. Chiasson. Nous ne sommes plus dans les années 1970. Nous avons voulu faire enlever les carcasses, mais l’épaisseur de la glace ne le permet pas. Les chasseurs affirment que les restes des carcasses seront mangés par les poissons, mais c’est un réel manque de jugement de la part de ceux qui ont fait cela. »

Ce n’est pas la première fois que des carcasses sont retrouvées à Saint-Zotique. Il y a quelques années, des chasseurs avaient laissé des parties d’oies blanches sur des sentiers destinés aux marcheurs.

« C’est pour des raisons comme cela que les chasseurs se font détester, affirme le maire de Saint-Zotique. La chasse n’est pas de juridiction municipale. Il faut comprendre que dans le cas des carcasses de porc, les chasseurs tirent en direction du fleuve. Cela est sans danger. Toutefois, je crois que la chasse doit se pratiquer ailleurs que dans une zone résidentielle. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire