Louis E. Leprohon est un résident de Saint-Lazare qui à l’aide de ses livres nous fait découvrir un artiste québécois méconnu.

Louis E. Leprohon

M. Leprohon vient de terminer son deuxième livre sur l’artiste d’art naïf Marcel Dargis. L’auteur décrit l’art naïf comme un style non conventionnel qui est appris avec le temps sans aide extérieur.
L’écrivain de Saint-Lazare explique qu’il a eu l’occasion de voir les toiles de M. Dargis pour la première fois, il y a dix ans. Il est tombé en amour avec l’histoire derrière les toiles et la façon dont l’artiste représente une époque lointaine du Québec.

« M. Dargis à 92 ans, explique Louis Leprohon. Étant né en région loin de Montréal et Québec, il a été témoin d’une réalité méconnue du Québec rural. De plus, son style dit naïf rend ces toiles encore plus près de la réalité. »

En voyant ces toiles, M. Leprohon a décidé d’accompagner l’artiste et de le faire découvrir à la population du Québec. Il a écrit un premier livre expliquant en détail les toiles de M. Dargis. Selon le résident de Saint-Lazare, chaque tableau communique un souvenir précis et une interprétation de la vie au Québec.

« J’aide M. Dargis à faire connaître ses œuvres partout au Québec, lance M. Leprohon. Étant à ma retraite, j’ai le temps de planifier des expositions pour lui et du même coup, d’écrire des livres sur ses toiles. Celles-ci sont remplies de détails historiques qui me fascinent jusqu’à ce jour. »

M. Dargis a achevé en janvier de cette année, une nouvelle collection qui sera exposée dans trois musées, au cours des 18 prochains mois. La première exposition se déroule du 7 avril au 6 juin au Musée international d’art naïf de Magog. Une autre aura lieu en septembre à Trois-Rivières et une troisième est prévue pour l’été 2022 dans la même ville. Des négociations sont en cours pour une quatrième exposition. Louis Leprohon mentionne que le livre servira comme catalogue pour les expositions.

La dernière collection de Marcel Dargis est un hommage à des personnages et des évènements qui ont marqué le Québec.

« Trois de ces tableaux rendent hommage aux Québécois qui ont apporté une contribution majeure à la littérature, au cinéma et à la musique traditionnelle au XXe siècle, décrit l’écrivain de Saint-Lazare. Ces personnalités québécoises sont respectivement Félix-Antoine Savard, Pierre Perrault et Jacques Labrecque. Une autre toile est à la mémoire des 5 424 Irlandais, qui ont fui la Grande Famine, qui sont débarqués à Grosse-Île en 1847 et qui sont décédés de typhus. »

Le livre de M. Leprohon sur la nouvelle collection de Marcel Dargis sera disponible le 2 avril prochain et il espère que plusieurs personnes seront intéressées par les toiles de son artiste préféré.

Laisser un commentaire