La candidate du Parti libre Canada dans le comté de Vaudreuil-Soulanges, Ginette Destrempes sollicite l’appui des électeurs afin de «redonner le pouvoir au peuple» dans l’éventualité où elle est élue comme députée lors du scrutin fédéral qui aura lieu le lundi 20 septembre.

La résidente de l’Ile-Perrot entend mettre en pratique les éléments principaux du programme électoral de son parti : économie responsable, équité, intégrité, la pleine consciense, sagesse, évolution, respect, liberté, partage, solidarité, amour, vérité, connaissance.

«Le Parti libre Canada veut rétablir un niveau de climat social sain, équilibré et harmonisé dans le respect de toute vie. Notre intention est de construire un patrimoine familial pour toutes les Canadiennes et tous les Canadiens», de signifier la dame âgée de 62 ans, qui a fait carrière dans le domaine des soins médicaux et dentaires avant de devenir énergéticienne pour susciter l’éveil à la conscience.

Ginette Destrempes évoque les lignes directrices de sa formation politique qui vise à construire une société riche, originale et totalement développée. Le Parti libre Canada désire notamment aider les Canadiens à devenir des êtres souverains, libres et autonomes, favoriser le développement des énergies renouvelables, soutenir et améliorer notre agriculture, rendre l’éducation gratuite pour tous, donner accès à ce qui est essentiel à tous les Canadiens, la construction durable de nos infrastructures, élever la conscience de la population canadienne.

Suspendre les injections

Mme Destrempes est d’avis que la situation sanitaire actuelle relève davantage de la fiction que de la réalité. Même si elle veut s’exprimer le moins possible au sujet de la pandémie liée à la COVID-19, la candidate estime qu’il est temps de «suspendre les injections».

«Les gens pleurent, ils ont peur et prient pour que ça change. On se fait vacciner parce que les gouvernements l’imposent. Ce que l’on apprend à la télé ne représente qu’un côté de la médaille. Le gouvernement ne veut pas dire la vérité et il y a des choses cachées que la population ne sait pas. Des journalistes sont achetés pour fausser la réalité. Il y a tellement de désinformation», a opiné la candidate du Parti libre Canada.

Mme Destrempes affirme avoir des preuves fournies par des travailleurs de la santé que la situation dans les établissements de santé n’est pas ce que l’on croit. «Il faut une enquête indépendante. Des gens meurent dans les hôpitaux et les raisons demeurent obscures. On doit connaître la face cachée de la présente situatiuon», de formuler la candidate.

Dans ses déplacements en marge de la campagne électorale, Ginette Destrempes prône un traitement différent du comté. «Je tiens à connaître l’opinion des gens. Les commentaires négatifs sont dirigés souvent vers le système de santé. La population a droit à un médecin de famille, des chirurgies dans des délais raisonnables et une attente plus normale dans les urgences. Je préconise d’autres changements comme ce fut le cas pour la prise de rendez-vous médicaux», élabore la candidate.

Avouant avoir lancé sa campagne sur le tard, Mme Destrempes est toujours en attente de la livraison de ses affiches électorales. «Il n’est jamais trop tard. Mes bénévoles sont sur le terrain. La circonsription de Vaudreuil-Soulanges est à notre portée», convient Ginette Destrempes.

Ginette Destrempes sollicite l’appui de la population de Vaudreuil-Soulanges en tant que candidate du Parti libre Canada en vue des élections fédérales.

Laisser un commentaire