Le Centre Valleyfield s’est adapté à la réalité de la Covid-19 afin de faire vivre la magie de Noël à sa clientèle, mais surtout, gâter ses visiteurs pendant la période des Fêtes.

Cette année, c’est dans le confort de leur foyer que les familles pourront recevoir un appel du père Noël en direct du Pôle Nord. Ainsi, enfants pourront lui parler et lui faire leurs demandes de cadeaux. L’objectif est de maintenir la féérie des Fêtes tout en respectant la nouvelle réalité sanitaire.

 

Cette expérience débutera par une prise de rendez-vous sur le site web du Centre Valleyfield en indiquant bien sûr, son numéro de téléphone. Ensuite, le père Noël donnera un coup de fil aux enfants à l’heure et à la date prévue, pour une discussion de quelques minutes. Les parents sont ensuite invités à se rendre au comptoir du service à la clientèle du Centre Valleyfield pour recevoir un petit cadeau.

 

Ce cadeau est une initiative du Groupe Westcliff, propriétaire du Centre Valleyfield, qui a fait appel à BC maison d’édition et au bédéiste québécois Samuel Parent. Ce dernier a reçu le mandat d’écrire un livre exclusivement pour ses centres commerciaux. Le livre s’intitule Cybelle et Zed – Au secours de Rudolphe et raconte une belle histoire où les deux amis viennent en aide au plus connu des rennes.

Un achalandage prudent dans les centres commerciaux durant la période des Fêtes est crucial pour la pérennité de l’industrie et de l’économie locale.

« Dès qu’on nous a proposé l’appel du père Noël, nous avons tout de suite sauté sur l’occasion de l’offrir à notre clientèle pour s’assurer non seulement que les enfants puissent avoir un contact à distance avec le père Noël, mais surtout de poursuivre cette tradition et de maintenir la magie des Fêtes. C’est important pour nous de créer une ambiance festive, magique et positive, surtout cette année. Puisqu’il s’agit d’une période difficile pour plusieurs, on avait à cœur de trouver des façons de se rapprocher des gens en s’impliquant davantage auprès des organismes communautaires de nos régions » explique Julie Touchette, directrice communications et marketing du Groupe Westcliff.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire