Le Collège Français de Longueuil connaît un solide départ cette saison dans la Ligue Junior AAA du Québec et les Braves de Valleyfield ont eu un échantillon de leur force de frappe à l’attaque lors de leur première visite au Colisée Jean-Béliveau, vendredi soir.

Le gardien Thomas Tétreault et les Braves de Valleyfield ont subi la pression exercée par l’attaque du Collège Français de Longueuil, vendredi soir au Colisée Jean-Béliveau.

(Photo d’archives – Tobi-Lynne P.Payne)

La formation campivallensienne a été dominée dans le chiffre des lancers, 45-19, et les Longueuillois ont remporté le match au pointage de 9-5 pour faire subir aux Braves un 3e revers en 4 sorties depuis le début de la campagne.

Les joueurs de l’entraîneur-chef David Rochon ont réussi à déjouer 5 fois le gardien du Collège Français, Mathis Lacroix-Goulet, mais la machine offensive du Collège Français a prévalu dans cette rencontre. Longueuil s’est donné une avance de 2-1 en première période et la troupe de l’entraîneur-chef Eric Bouchard a augmenté sa priorité à 6-2 après 40 minutes de jeu, affichant un écart de 33-13 dans les tirs au but.

Les Braves ont rétréci la marge à deux occasions au 3e engagement pour porter le score à 7-4 mais le Collège Français y est allé d’un doublé pour sécuriser sa victoire.

Frédérick Latendresse, avec son 6e but en 4 matchs, a ouvert le pointage à 4 :37 et Vincent Bernier (3e) a doublé l’avance des locaux à mi-chemin dans la période. Zachary Séguin, grâce à son premier de la saison, a inscrit les Braves au tableau avec l’aide d’Alexis Bourboin et Justin O’Connor.

Le Collège Français a tonné pour 4 filets entre la 6e et la 12e minute de la période médiane, ceux d’Owen Stammer (3e), Thomas Bourbonnais (3e), Hugo Audette (1er) et Stammer (4e) à nouveau. Félix-Olivier Beaudin, avec son 2e but en autant de parties, a redonné espoir aux Braves avec la complicité de Di D’Abraham Mianscum et Justin O’Connor à 14 :20.

Au retour de l’entracte, Frédéric Dutil a enfilé son premier but dans l’uniforme des Braves avec 53 secondes d’écoulées au 3e vingt. Chris Roy (2e) a fait 7-3 à 1:16 pour Longueuil et Justin O’Connor (1er), avec son 3e point de la soirée, a ramené les Braves à 3 buts de différence à 7:54.

Le filet de Jean-Thomas Turp-Tremblay (1er) à 7:54 et le 3e du match d’Owen Stammer (5e) à la 16e minute ont confirmé le triomphe du Collège Français. Di D’Abraham Mianscum a donné une mince consolation aux Braves en fin de partie avec son premier but et un 3e point dans la soirée.

Thomas Tétreault a fait face à 45 lancers chez les Braves qui ont empêché Longueuil de compter en avantage numérique (0 en 4). Les Campivallensiens ont fini la rencontre avec 1 en 2 sur l’attaque massive. Le gardien Gabriel Boissonneault a été appelé en renfort par le Drakkar de Baie-Comeau de sorte que Henri Creighton était le portier suppléant dans le camp des Braves.

Le club campivallensien disputera un 5e match de suite sur la route contre les Flames de Gatineau au Centre sportif de Buckingham, dimanche après-midi (13h30), avant d’inaugurer sa saison face aux Inouk de Granby jeudi soir (19h30) à l’aréna Salaberry.

Laisser un commentaire