La ville de Salaberry-de-Valleyfield, en collaboration avec le MUSO, a mis sur pied un projet multimédia visant à initier les jeunes âgés de 9 à 12 ans à la création artistique numérique.

Le spécialiste en multimédia Antonin Lavigne, entouré des élèves de l’école St-Joseph Artisan, affairés au montage vidéo.

Près d’une centaine d’élèves, provenant d’école située sur le territoire campivallensien, ont répondu à l’invitation avec enthousiasme. Le projet, issu d’un plan d’action de la politique culturelle de la municipalité et financé par une entente de développement culturel intervenue entre la Ville et le ministère de la Culture et des Communications, propose aux jeunes 4 ateliers multimédias d’une durée de 45 minutes. Ainsi, 11 groupes composés de 5 à 10 élèves participent à l’élaboration d’un court scénario, à la prise d’image et au montage vidéo.

 

Le point culminant de ces ateliers sera inévitablement la présentation de leur projet sur un écran dans une salle du Cinéma 7, le 16 mai prochain. Pour l’occasion, le tapis rouge sera déroulé afin d’accueillir les cinéastes amateurs. Questionné à savoir s’ils appréciaient les ateliers, les élèves participants, rencontrés à l’école primaire St-Joseph Artisan, ont affirmé apprécier l’expérience, particulièrement l’étape du montage vidéo encadré par Antonin Lavigne, spécialiste en multimédia. D’ailleurs, ce dernier originaire de Salaberry-de-Valleyfield n’a pas hésité à collaborer au projet, et ce malgré le fait qu’il réside maintenant à Montpellier.

 

« Les élèves côtoient des experts, des passionnés dans leur métier. C’est une richesse et cela amène les enfants à s’ouvrir vers d’autres horizons. Nous ne savons pas ce que les jeunes feront plus tard. Cela leur permet de s’ouvrir vers d’autres horizons », souligne Stéphanie Lapointe, directrice adjointe à la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands.

 

Une deuxième phase de prévue

 

La popularité du projet est telle que de nouvelles écoles offriront ces ateliers dès les prochaines semaines. De plus, quatre nouveaux ateliers préparatoires seront ajoutés. Les nouveaux groupes recevront des ateliers proposant une initiation à la scénarisation chapeautés par l’artiste-marionnettiste Carl Vincent.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Un commentaire

Laisser un commentaire