Le maire de Saint-Zotique, Yvon Chiasson veut continuer l’ouvrage accompli à la tête de la municipalité sous sa direction et il demande l’appui des citoyens pour exécuter un 3e mandat lors des élections municipales qui auront lieu le 7 novembre prochain.

Le maire sortant de Saint-Zotique, Yvon Chiasson a déposé son bulletin de candidature au directeur général de la Municipalité et président d’élection, Jean-François Messier.

(Photo: gracieuseté)

Siégeant à la table du conseil comme élu depuis 16 ans, M. Chiasson estime que Saint-Zotique est passée à un autre échelon lors de ses deux derniers termes à la mairie. « J’ai vu évoluer cette belle municipalité que j’adore et qui a atteint un autre niveau, entre autres dans les infrastructures, le développement économique et les services à la population », affirme le maire sortant.

Yvon Chiasson se réjouit des récentes réalisations telles que la résidence pour aînés « O’ Saint-François », la construction d’une nouvelle caserne incendie annexée au garage municipal, la venue de l’école secondaire, l’agrandissement de la patinoire réfrigérée, la tenue d’événements comme le Festival de la grillade et le retrait de la Zone d’intervention spéciale (ZIS) en milieux inondables.

Au cours du prochain mandat, M. Chiasson veut donner suite à la construction de trottoirs sur la route 338 afin d’assurer la sécurité piétonnière dans certains secteurs. « Les jeunes marchent dans la rue. Un accident s’est produit récemment en milieu rural où il n’y avait pas de trottoirs et on ne veut pas que ça arrive chez nous. Les trottoirs, on en parle dans le plan triennal, nous attendions les subventions. Ça me tient à cœur », a exprimé le maire zotiquois.

Le dragage des canaux revêtira une haute importance à l’agenda de M. Chiasson, compte tenu que le certificat d’autorisation (C.A.) du ministère de l’Environnement devra être renouvelé en 2022. «Il faut draguer à l’automne, sans oublier le faucardage. On doit nettoyer nos canaux qui sont un joyau pour Saint-Zotique. Le ministère de l’Environnement voulait qu’on nettoie le milieu seulement. J’ai tenu mon bout et nous l’avons fait à la grandeur », de signifier Yvon Chiasson.

Le maire sortant insiste par ailleurs sur l’importance de faire « la fameuse 20e rue qu’on parle depuis des années ». Au préalable, la Municipalité doit régler la question des milieux humides avec le ministère de l’Environnement pour finaliser le plan directeur.

« La Municipalité possède des centaines d’hectares en conservation en milieu urbain. 30 hectares vont s’ajouter quand on aura terminé le plan directeur. La 20e rue va donner un bouclage » avance Yvon Chiasson.

« C’est important pour les secteurs de la 26e et de la 22 rue d’avoir la 20e rue pour éviter le trafic. Sa réalisation permettra aussi de boucler le réseau d’aqueduc et d’optimiser notre sécurité incendie. Nous n’aurons plus à ouvrir les valves avec Les Coteaux dans le cas d’un incendie sur la route 338 », explique le maire.

Enfin, une consultation publique sur le schéma d’aménagement du territoire sera menée durant la première année de mandat et Yvon Chiasson aimerait doter la Municipalité d’une piscine intérieure dans le prochain terme.

 

Laisser un commentaire