Mission accomplie pour les filles d’Équipe Québec en softball aux Jeux du Canada | VIVA MÉDIA Skip to main content

Grimsby (Ontario) – Les joueuses élites du Québec en softball peuvent dire mission accomplie après avoir connu un parcours qui a transporté la formation U19 jusqu’à la médaille d’argent aux Jeux du Canada 2022 dans la région de Niagara.

L’équipe médaillée d’argent du Québec en balle rapide aux Jeux du Canada réunit 9 joueuses élites de la région du Suroît, soit : Laurianne Lecavalier, Jessica Mallette, Naomi Cohen, Estelle Audette, Léa Chevrier, Alexia Chevrier, Olivia-May Giguère, Naomi Pelletier et Emma Duncan.

(Photo : gracieuseté)

Vendredi, la troupe dirigée par l’entraîneur-chef Brad Pelletier a défait les représentantes de l’Ontario par la marque de 6-5 au Southward Community Park à Grimsby (Ontario) pour s’assurer d’une place sur la seconde marche du podium. Cet affrontement fertile en émotions a pris fin au début de la 7e manche quand la lanceuse Emma Duncan a réussi un retrait sur des prises avec les coussins tous occupés pour stopper la remontée des Ontariennes.

Les filles du Québec s’étaient nanties d’une avance de 6-0 grâce à un point dès la manche initiale et une poussée de 5 autres points en 3e manche. Leurs opposantes sont toutefois revenues dans le match en croisant le marbre à 4 reprises en 4e manche et en ajoutant un autre point en 5e.

Léa Chevrier a lancé les 5 premières manches au monticule et Emma Duncan a complété le travail en relève. La Campivallensienne s’est également démarquée au bâton grâce à deux coups sûrs en 3 présences, deux points produits et un point compté.

L’offensive des médaillées d’argent a été bien répartie avec la contribution d’Annabelle Guay, Émily Meloche (2 en 3, 1 PP, 1 PC chacune) et Naomi Cohen, qui a obtenu 2 en 4, un point compté et un point produit. Équipe Québec s’était qualifiée pour la ronde des médailles en prenant la mesure du Manitoba par la marque de 8-5 après avoir surmonté des déficits de 3-0 et 4-1.

Équipe Québec U19 aura véritablement été la 2e meilleure formation aux Jeux du Canada alors que les porte-couleurs de la Colombie-Britannique ont exercé leur domination tout au long de la compétition. En finale, les championnes ont disposé des Québécoises, 10-0, notamment en vertu d’un jeu blanc de la lanceuse Tierny Hocquard qui a limité le club fleurdelisé à 3 coups sûrs.

Les joueuses d’Équipe Québec peuvent s’enorgueillir de leur performance aux Jeux du Canada après avoir joué de malchance au championnats canadien de balle rapide  quelques semaines auparavant à Fredericton (N.B.), s’inclinant de façon crève-cœur (2-1) en quart de finale contre l’Alberta.

Rappelons que 9 des 15 athlètes québécoises sont de la région du Suroît dont les résidentes de Saint-Lazare Léa Chevrier (lanceuse), Naomi Cohen (2e but), Olivia-May Giguère (1er but) et Alexia Chevrier (receveur), les joueuses de Vaudreuil-Dorion Naomi Pelleter (arrêt-court) et Jessica Mallette (lanceuse) ainsi que Laurianne Lecavalier (voltigeur), Emma Duncan (lanceuse) et Estelle Audette (voltigeur, arrêt-court) de Salaberry-de-Valleyfield.

Équipe Québec U19 peut également compter sur le talent de deux joueuses de Kahnawake, Émily Meloche (receveur) et Bonnie Zachary (voltigeur), de même que Léa Fréchette (voltigeur, Mercier), Annabelle Guay (1er but, Terrebonne), Maxim Provost (utilité, Saint-Eustache) et Valérie Sigouin (3e but, Laval). L’entraîneur-chef Brad Pelletier est assisté des entraîneurs-adjointes Évelyne Paré et Alexandra-Ann Boily.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!