« La plupart des populations de bernaches du Canada se reproduisent dans des régions nordiques éloignées et migrent vers le sud pour y passer l’hiver : elles ne sont présentes dans le sud du Canada qu’au printemps et à l’automne. On qualifie couramment ces bernaches de migratrices. Par contre, d’autres bernaches du Canada passent toute l’année dans plusieurs régions et sont qualifiées de « résidantes ». Bien que ces bernaches passent la totalité de l’année dans le sud du Canada, bon nombre d’entre elles peuvent migrer vers le sud durant de courtes périodes au plus fort de l’hiver. Contrairement aux croyances populaires, ces bernaches « résidantes » ne sont pas des bernaches migratrices qui ont cessé de migrer, mais elles résultent simplement de l’accroissement des populations reproductrices locales qui se sont établies à la suite de réintroductions ou de la croissance naturelle des populations. Comme les jeunes bernaches ont tendance à revenir nicher où elles ont été élevées et qu’elles apprennent de leurs parents les voies migratoires, ces populations locales continuent de croître d’une génération à l’autre. »

Source : extrait du manuel de gestion CAGO 2010 du Service canadien de la faune d’Environnement Canada

Caroline Bonin

Caroline Bonin

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!