L’association des gens d’affaires de Soulanges passe le flambeau | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le 17 novembre dernier, l’association de gens d’affaires de Soulanges a tiré sa révérence, au Cafiti, anciennement le Club de golf de Saint-Polycarpe, après 31 ans d’activités.

Les membres actuels de l’association de gens d’affaires de Soulanges (AGAS), d’anciens présidents et membres, ainsi que son président-fondateur, Charles Fordham se sont réunis là où tout a commencé 31 ans plus tôt. Après avoir lui-même proposé la dissolution de l’AGAS, les membres ont voté en faveur de cette proposition.

Le temps de bénévolat exigé, l’absence de permanence et le manque de relève pour le conseil d’administration au niveau de la présidence seraient les causes de sa dissolution, selon Alexandre Larin, président de l’AGAS depuis deux ans. La pandémie n’aurait pas aidé non plus. En effet, aucune activité n’a été organisée pendant ce temps et l’AGAS a observé une diminution du nombre de ses membres.

Alexandre Larin a affirmé que cette association était une des dernières de ce genre dans la région. C’est donc la Chambre de commerce et d’industrie de Vaudreuil-Soulanges qui prendra la relève des activités. Un siège au conseil d’administration de la CCIVS sera aussi réservé à un représentant de la région de Soulanges. Selon M. Larin, ce changement crée ainsi une synergie des activités et des membres.

L’association des gens d’affaires de Soulanges avait pour but d’aider la communauté d’affaires de son territoire et de créer des relations entre eux. La CCIVS poursuivra donc ces objectifs.

« Près de 30 000 $ sera redistribué à DEV pour des bourses aux entreprises de Soulanges spécifiquement. C’est la communauté d’affaires qui a créé l’association qui va maintenant redonner à la communauté d’affaires de Soulanges », a expliqué M. Larin, suite à la dissolution de l’AGAS.

Même si la soirée du 17 novembre a annoncé la fin de quelque chose, retrouvailles et sentiment de nostalgie ont été au cœur de la soirée. « C’était une belle réunion », a ajouté M. Larin.

Charles Fordham, président-fondateur de l’AGAS

Crédit photo: Pierre Masse

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!