Peter Schiefke se réjouit de la baisse des tarifs de téléphonie cellulaire | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le député fédéral du comté de Vaudreuil-Soulanges, Peter Schiefke accueille favorablement la baisse des tarifs de téléphonie cellulaire d’environ 25% pour les forfaits de milieu de gamme au Canada.

Le député de Vaudreuil-Soulanges, Peter Schiefke se dit satisfait des derniers développements dans le dossier de la baisse des tarifs de téléphonie cellulaire.

 (Photo d’archives : Denis Bourbonnais – La Voix Régionale)

Lors des élections de 2019, le premier ministre Justin Trudeau a promis aux Canadiens de mettre en œuvre des mesures permettant de réduire ces tarifs alors que la population canadienne était confrontée à des coûts de forfaits cellulaires parmi les plus élevés au monde.

« Tenant cette promesse, le gouvernement du Canada a établi des règles plus concurrentielles pour la vente aux enchères du spectre de 600 MHz et les 50 MHz de la vente aux enchères du spectre de 3 500 MHz pour les petites entreprises ainsi que les entreprises régionales », se réjouit M. Schiefke.

« Ainsi, les plus petits acteurs de l’industrie peuvent désormais être compétitifs et les prix ont baissé », d’ajouter le député libéral. Les forfaits téléphoniques qui ont connu la plus forte diminution de prix sont ceux de niveau « intermédiaires » qui correspondent aux contrats de type « apportez votre appareil » de 2, 4 ou 6 Go, les plus utilisés par les Canadiens.

« Il était très important que nous tenions nos promesses aux Canadiens et que nous utilisions les ressources dont dispose le gouvernement du Canada pour rendre la vie plus abordable pour les travailleurs de même que  les familles », de signifier Peter Schiefke.

« Avec les mesures que nous avons prises dans le secteur de la téléphonie mobile, nous faisons les deux. Cela permettra de remettre plus d’argent dans les poches de tous les utilisateurs de téléphones cellulaires de notre communauté de Vaudreuil-Soulanges, et de régions comme la nôtre partout au pays », affirme-t-il.

« En 2022, c’est une question d’équité fondamentale que de brancher tous les Canadiens selon des tarifs qui correspondent à leurs moyens », a opiné le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne.

« Notre gouvernement a atteint son objectif de susciter une réduction de 25 % du coût des forfaits de téléphonie cellulaire, mais notre travail n’est pas terminé. Les Canadiens paient encore trop pour les services Internet et cellulaires. Nous continuerons d’agir fermement à l’aide de tous les outils à notre disposition pour favoriser l’innovation, améliorer la couverture des services et réduire le coût des services de télécommunication », avance le ministre fédéral.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!