Les différentes compagnies offrant le service de téléphonie mobile au Canada testeront le système national d’alerte public le mercredi 28 novembre.

Photothèque

Ne paniquez surtout pas le mercredi 28 novembre à 14 h 55 (heure du Québec). Même s’il est sur le mode silencieux, votre téléphone cellulaire émettra une alarme. Ces alertes seront forcées par les fournisseurs canadiens de téléphonie mobile de façon préventive, et ce, dans l’ensemble du Canada. Si votre appareil ne reçoit pas l’alerte, c’est qu’il n’est pas compatible.

Quelles sont les alertes d’urgence

L’idée derrière cette initiative provient du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). L’organisme a imposé aux différents fournisseurs de mettre en place ce système d’alerte dans un délai maximal d’une année.

Diverses situations d’urgence peuvent amener les utilisateurs à recevoir une alerte. Il est question de conditions météorologiques extrêmes, de désastres naturels, d’incendies de forêt, d’alertes Amber ou d’attaques terroristes.

Si l’une des situations énumérées advenait à se produire, les autorités enverront une alerte locale aux cellulaires munis du réseau LTE. L’alerte provoquera un son similaire aux alarmes que l’on entend parfois à la radio ou à la télévision lorsque de tels avertissements d’urgence sont émis. Un message texte bilingue s’affichera également sur votre téléphone.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!