À l’ère des fausses nouvelles, une internaute de la région a suscité de vives réactions en publiant sur les réseaux sociaux qu’une adolescente de 12 ans avait succombé de la Covid-19. Après vérification, il s’agit d’une fausse rumeur.

Après vérifications, nous avons communiqué avec la dame pour l’informer que l’information était erronée. Elle a alors affirmé avoir publié cette nouvelle après que son amie, la mère de l’adolescente, l’a informée du décès de sa fille. L’internaute en question dit avoir été dupée.

Dans un premier temps, la dame expliquait que l’adolescente avait été admise à l’Hôpital du Suroît en raison d’une forte fièvre et qu’elle avait été transférée dans un centre hospitalier de Montréal où elle était décédée. Donc, une vérification a été faite auprès de la Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM) afin de confirmer le transfert.

Michael Lestage, responsable aux relations avec les médias à la CETAM, explique qu’aucun transfert d’une adolescente n’a été effectué. Que l’information de la dame ne semble pas véridique.

« Nous avons effectué qu’un seul transfert hier et c’est pour une personne âgée et cela n’a rien à voir avec la Covid-19 », précise M. Lestage.

Autre vérification, mais cette fois auprès d’un membre du personnel de la santé.

« Avant de transférer un patient, ce dernier doit être dans un état stable. Là, selon les informations qui ont été publiées, l’adolescente faisait présumément de la fièvre. Pourquoi aurait-elle été transférée? Ça n’aurait pas été la première patiente avec de la fièvre que nous aurions traitée », explique notre interlocutrice.

Fait également important, en point de presse le samedi 28 mars, soit après que la dame a lancé la rumeur, le directeur de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, a confirmé qu’aucun patient décédé n’était âgé de moins de 60 ans.

(Photothèque)

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE