La députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, réclame le lancement d’un projet pilote proposé par la Ville de Vaudreuil-Dorion soit, la reconfiguration de la bretelle menant de l’autoroute 30 Ouest, au pont de l’Île-aux-Tourtes.

La fermeture du pont de l’Île-aux-Tourtes, en mai dernier, a révélé les importants enjeux de circulation que vit la population de Vaudreuil-Soulanges. Devant l’urgence de mettre en place des solutions viables, Mme Nichols se questionne puisque selon elle, les solutions facilement réalisables, qui font l’unanimité et qui sont rapides ne sont pas retenues par le gouvernement.

« Pour ce tronçon, il suffirait de modifier le lignage ajoutant une voie sur la partie de l’autoroute 30 croisant l’autoroute 40. Ceci éviterait la congestion qui pousse les automobilistes à faire un détour dans les rues de Vaudreuil-Dorion, aux heures de pointe », explique Marie-Claude Nichols.

Cette reconfiguration réclamée par l’administration municipale et la députée viendrait réduire considérablement les problèmes de congestion sur le réseau routier secondaire, puisqu’elle permettrait de doubler les voies dans la bretelle menant au pont de l’Île-aux-Tourtes et ainsi, éviter les embouteillages.

« Cela fait plusieurs années que je demande la modification du marquage au sol sur l’autoroute 30, à la jonction de l’autoroute 40. La largeur de la bretelle d’accès permet la création de deux voies de circulation. Il suffit de tracer des lignes! Une solution simple et rapide à mettre en place qui aurait un impact important sur la congestion automobile dans ce secteur. Cet ajustement avait d’ailleurs été réalisé de façon temporaire par le ministère des Transports lors de la fermeture du pont Galipeau pendant les inondations de 2017. J’appuie fortement la demande de notre députée afin que cette modification soit apportée le plus tôt possible. Le futur hôpital amènera davantage de véhicules sur ces axes routiers. Il est important d’agir dès maintenant », de dire le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon.

« L’ajout d’une voie dans la bretelle est définitivement une solution viable et facilement réalisable à court terme. En plus d’améliorer la fluidité de la circulation, elle viendrait accroître la sécurité de tous, notamment dans les quartiers résidentiels de la Ville », conclut la députée.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire