Les amateurs de ski et de planche à neige seront ravis d’entendre que leur saison aura bien lieu. L’Association des Stations de ski du Québec l’a annoncé le jeudi 1er octobre. Tous les monts de ski qui le désirent vont pouvoir ouvrir cet hiver.

Adobe Stock

Les monts, membres de l’Association des Stations de ski du Québec sont bien contents de l’annonce officielle de la saison. Ceux-ci avaient déjà eu quelques grandes lignes de la part du gouvernement sur le sujet il y a deux semaines de cela. Or, le plan officiel présenté le 16 octobre est venu répondre à beaucoup de questions.

« On est vraiment content que la saison ait lieu, même si nous sommes en zone rouge, explique Charles Jolicoeur-Côté, directeur de l’école de ski du mont Rigaud. Nous avions eu depuis 2 semaines des recommandations, mais il n’y avait rien pour la zone rouge. Seulement des éléments spécifiques pour les zones jaunes et les zones orange. Maintenant, on sait à quoi s’attendre. »

Les mesures mises en place pour les stations de ski sont multiples, mais celles de bases restent. Il faut avoir en tout temps un couvre visage dans les lieux intérieurs et avec un cache-cou ou une cagoule qui recouvre la bouche et le nez quand l’on ski. La règle du 2 mètres doit aussi être respectée en plus de se désinfecter les mains le plus souvent possibles.

La zone rouge pose aussi un grand défi technique pour le chalet et la boutique. Étant un sport pratiqué l’hiver, les stations de ski sont obligées d’offrir un endroit où se réchauffer. La Santé publique classifie le chalet comme un refuge en zone rouge. Cela fait en sorte que les gens pourront aller dans le chalet pour une période de temps préétablie afin de se réchauffer, manger leur repas rapidement ou aller aux toilettes. Les usagés de la station de ski devront respecter une distanciation entre eux.

C’est aussi un défi pour les employés des stations de ski. Ils devront veiller à ce que les gens respectent les règles de distanciation et encore plus dans les zones jaunes ou orange. Les cantines, chalets et locations étant ouverts au public en zone jaune et orange, il y aura beaucoup plus de mouvement dans ces espaces clos. De plus, il n’y a pas de temps limite comme en zone rouge. Les gens vont pouvoir rester comme ils le veulent dans le chalet sans devoir quitter après un certain temps.

Les stations restent toutefois optimistes pour le début de saison. Ayant vu les profits engranger par les autres grandes activités extérieures cet été comme le golf ou le tennis, ils s’attendent à une belle saison.

« Nous, on se prépare pour ouvrir comme une zone orange ou jaune, mentionne M. Jolicoeur-Côté. Donc, mon école de ski est en mode recrutement. Nous avons déjà rempli les 1700 places de l’école de ski en 3 semaines et les passes de saison sont au même niveau que l’an dernier. On est optimiste pour cet hiver. »

Laisser un commentaire