Les pelles sont sorties et les béliers mécaniques se pointeront sur le terrain : la future caserne du service incendie commun de Notre-Dame-de-l’Ile-Perrot et de Pincourt sera construite au coût de 8,1 millions $ à l’intersection des boulevards Don-Quichotte et Saint-Joseph à NDIP.

La traditionnelle première pelletée de terre a été effectuée le mardi 14 septembre sur le site de la future caserne permenente en présence des élus de Notre-Dame-de-l’Ile-Perrot et de Pincourt.

« Nous franchissons une autre grande étape vers une desserte optimale en matière de sécurité incendie », se réjouit Danie Deschênes, mairesse de Notre-Dame-de-l’Ile-Perrot. « Le bâtiment de la future caserne sera à la fois fonctionnel, esthétique et stratégiquement situé », assure-t-elle.

La nouvelle caserne jouera un rôle clé dans la mise en œuvre de l’entente de desserte incendie intervenue entre les villes de Notre-Dame-de-l’Ile-Perrot et de Pincourt. Les installations existantes de Pincourt et la future caserne de NDIP desserviront l’ensemble du territoire, dont la population s’élève à près de 27 000 $, en conformité avec le schéma de couverture de risque de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Le nouveau Service d’urgence et de protection incendie aura la même brigade de pompiers et sera dirigée par la même équipe de direction. Grâce à un modèle commun de gestion des besoins véhiculaires, les camions de l’une ou l’autre des casernes, avec une identification commune, seront stationnés selon les besoins du territoire. Une garde sera maintenue en caserne pour le service de premiers répondants, avec deux employés en poste 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 alors que le service d’entraide entre les 4 villes du territoire sera maintenu.

Le nouveau bâtiment, aménagé sur deux étages, aura trois portes avant et deux portes arrière.  « La caserne contiendra tout l’équipement et les facilités nécessaires pour garantir les meilleurs temps de réponse possible », promet la mairesse Danie Deschênes.

En attendant l’ouverture de la caserne permanente à NDIP, en face du Carrefour Notre-Dame, le service de premiers répondants et de protection incendie sera assuré à partir de la caserne temporaire sur la rue Huot (caserne 26).  Une vingtaine de pompiers expérimentés et résidents ont été ajoutés aux quelque 40 membres du service d’urgence actuel pour bonifier le temps de réponse aux interventions.

Le nouveau territoire couvert par le service incendie commun de NDIP et de Pincourt (près de 27 000 habitants au total) devient le 2e en importance de la MRC de Vaudreuil-Soulanges à être desservi par un service d’urgence et de protection incendie. Le lancement des travaux est chose faite et selon les échéanciers prévus, le résultat final devrait être visible au printemps 2022.

Laisser un commentaire