L’administration du Centre Notre-Dame-de-Fatima, situé à Notre-Dame-de- L’Île-Perrot, a tenu une conférence de presse virtuelle, afin d’annoncer une bonne nouvelle concernant les camps de jour.

Le camp de jour Centre Notre-Dame-de-Fatima ne fermera pas cet été, mais son fonctionnement sera fort différent afin de se conformer aux mesures sanitaires. En effet, le Centre sera en mesure d’accepter que la moitié du nombre d’enfants, normalement admissibles. Si, les étés précédents, 350 enfants fréquentaient le camp, cette année, ce sera un maximum de 140.

 

Conséquemment à la situation actuelle, reliée à la Covid-19, les programmes offrant des camps spécialisés ont été modifiés. Une programmation généraliste sera proposée, afin que toutes les activités tenues avec les jeunes respectent le guide émis par l’Association des camps du Québec.

 

Ainsi, 7 chapiteaux seront installés pour la période estivale afin que les jeunes puissent jouer en sécurité en vas de pluies, puisque les installations intérieures ne permettent pas la distanciation sociale.

 

Monsieur Steven Grenier, directeur du développement au Centre Notre-Dame-de-Fatima a précisé que les travailleurs essentiels ne bénéficieront pas d’une priorité.  Concernant le programme Arc-en-ciel, dédié aux enfants à besoins particuliers est maintenu. Cependant, le service d’autobus est pour sa part, annulé. Les parents devront donc assurer eux-mêmes le transport.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire