Chaque année, l’organisation de participation des parents (OPP) de l’école primaire de Sainte-Marthe fait des collectes de fonds afin de subventionner des projets et des activités dans le milieu de vie scolaire. Cette année, les parents ont dû se réinventer afin de recueillir de l’argent. Au total, c’est plus de 520 dollars que l’OPP a amassé.

Crédit photo : Sébastien Legros

Sébastien Legros, un parent d’élève de l’école primaire Sainte-Marthe et impliqué dans l’OPP explique que le comité a trouvé une solution innovante et simple pour réunir de l’argent.

L’organisation des parents a fait affaire avec Les Super Recycleurs, une entreprise d’économie circulaire dans le domaine du textile. Elle se spécialise dans la récupération de vêtements et de jouets pour enfants.

« Nous disposions d’une remorque fermée où les gens pouvaient venir porter leurs dons, mentionne M. Legros. La collecte s’étirait sur une durée de 3 jours et au total nous avons amassé plus de 1765 kilogrammes de matériaux. »

 

Au prix de 30 sous le kilogramme, les parents de l’école ont récolté 529,50 $. M. Legros ajoute que la réponse des citoyens de Sainte-Marthe était tellement bonne, que l’entreprise a dû faire deux voyages supplémentaires de dons de 150 kg chacun.

Il explique que cette collecte était idéale compte tenu des circonstances actuelles liées à la Covid-19. Les gens n’avaient pas à interagir avec quelqu’un. Ils pouvaient simplement laisser les sacs de dons dans la remorque sans être en contact avec des surfaces possiblement contaminées, toujours selon M. Legros.

 

De l’argent bien investi

Sébastien Legros affirme que l’argent récolté servira pour une multitude de projets à l’école. Une partie de l’argent complètera le budget de la nouvelle classe extérieure qui a été annoncée il y a quelques semaines. L’autre partie de la somme ira à l’achat de nouveaux livres scolaires et à planifier des activités thématiques tout au long de l’année scolaire.

« Pour une communauté de 1100 habitants, c’est vraiment un bel accomplissement », conclut M. Legros.

Laisser un commentaire