Nicolas Rousse remporte une finale enlevante en Hydro 350 | VIVA MÉDIA Skip to main content

C’est exactement pour ça qu’on s’ennuyait des régates! Après un hiatus de 738 jours attribuable à la pandémie, l’appel de « 1 to the 5 » a retenti dans les colonnes de sonorisation, samedi, aux 14es Régates de Beauharnois et seule la finale de la classe Hydro 350 valait le déplacement.

Nicolas Rousse, vainqueur de la finale en Hydro 350 dans le « Allard Ménard » H-799, et Martin « Rock On » Rochon, qui a pris le 2e rang avec le « RTX Racing » H-773, se sont livré une bataille épique.

Dans une épreuve à donner des frissons, Nicolas Rousse et Martin Rochon se sont livré un duel épique qui a persisté jusqu’au dernier tour. Quand le « RTX Racing » H-773 a fait un demi-crochet à la sortie du second virage au 4e tour, Nicolas Rousse a pris quelques longueurs à bord du « Allard Ménard » H-799 et c’est qui a ultimement fait la différence.

Exceptionnellement, le format de course incluant deux qualifications et une finale pour la journée de samedi. De plus, ce fut un retour aux années des batailles de couloirs avant le départ alors que les corridors prédéterminés ont fait place à l’ancienne procédure dans la finale.

Nicolas Rousse, qui a l’habitude de coller les bouées, a préféré emprunter le 2e couloir pendant que Martin Rochon occupait l’intérieur. « J’avais une stratégie différente. Je ne voulais pas le premier corridor. Cette formule est intéressante mais c’est difficile d’avoir le bon ‘’timing’’. La marge d’erreur est mince », a commenté le pilote campivallensien après avoir été à la rencontre de Martin « Rock On » Rochon pour les félicitations sur le quai dans les puits.

Le sort a pesé du côté de Nicolas Rousse puisque la course initiale a été interrompue en raison de l’abandon d’Eric McKenna dans « La Bête Noire » H-999 et le conducteur du « Allard Ménard » avait devancé le départ à la première occasion. A la reprise, Nicolas Rousse a devancé Martin Rochon pendant que Paul Barber complétait le podium aux commandes du « Hearn Motorsports » H-52. Mike Monahan (H-8), Tyler Kaddatz (H-195) et François Leroux (H-447) ont suivi à l’arrivée, Danny Léger (H-666) n’ayant pu finir la course.

Nicolas Rousse a connu une journée parfaite de 3 victoires en autant de sorties grâce à des triomphes dans les épreuves 1A et 2A. Martin Rochon a été victorieux dans la course 2B et seul Nicolas Rousse l’a précédé dans l’épreuve initiale. Paul Barber (1B), Eric McKenna (1C) et Mike Monahan (2C) ont été les autres vainqueurs dans la catégorie qui comptait 13 inscrits.

Brio de Frédéric Couturier

La Formule 2500 a mis en évidence le pilotage de Frédéric Couturier qui a fait une brillante remontée dans la finale au volant du nouveau « Hearn Motorsports » F-52 de conception « Barber-Jones » pour coiffer Tommy Shannon, dans le «Pièces d’autos Valleyfield » F-4, juste avant la ligne d’arrivée. Le chronomètre a affiché un écart de 6,51 dixièmes de seconde à la suite de cette course palpitante. Nicolas Rousse a pris le 3e rang dans le « Maverick » S-29 en remplacement d’Alex Tremblay.

Guillaume Charrette, qui menait au départ initial avant l’arrêt de la course à cause de l’abandon de Mathis-Gabriel Chiasson dans le « How » S-57, a été contraint de s’immobiliser en raison d’un problème de direction dans le « Wave Dancer » F-44. Simon Fortin (S-199) et Stéphanie Blain (S-751) ont eu un « DNF » comme résultat et Dominic Demers n’a pu prendre le départ avec le « Général C » F-102. La finale de samedi a réuni les bateaux des classes F-2500 et 2,5 litres.

Lors des qualifications de la Formule 2500, Tommy Shannon a épaté la galerie dans l’épreuve 2A avec son embarcation « Pièces d’autos Valleyfield » F-4 propulsée par le nouveau moteur « Acura » qui sera la voie de l’avenir dans cette classe. Dans la course 1A, Frédéric Couturier (F-52) a devancé Guillaume Charette (F-44) et Marc Lalonde (F-751).

Dans la classe 2,5 litres, Simon Fortin (S-199) a décroché une première victoire en carrière quand il a dominé la course 2A devant Nicolas Rousse (S-29) et Stéphanie Blain (S-757). Le groupe 1A a couronné Nicolas Rousse qui a mené le « Maverick » S-29 à la victoire au détriment de Sébastien Leduc (Happy Sunny S-555), Simon Fortin (S-199) et Mathis-Gabriel Chiasson (How S-57).

La classe Can-Am a regroupé 4 participants et Dominic Cournoyer a gagné l’épreuve 1A avec le « 99 » de Jonathan Frenière devant Hugh Monahan (Yellow Rush 163), Sébastien Leboeuf (Haute Tension 122) et Joel Plourde (103). Lors de la 2e sortie, Sébastien Leboeuf a eu raison de Dominic Cournoyer (99) par des poussières.

Marc Lecompte a fait vrombir le moteur du « Miss Cléopâtre » GP-104, seule embarcation Grand Prix dans les puits en l’absence du « Supernova » GP-21 de Yannick Léger, dont le moteur à aspiration naturelle a été endommagé lors d’une séance d’essais. L’action reprend à 10h30 dimanche matin au parc Bourcier dans le secteur Melocheville de la ville de Beauharnois.

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!