« Allumez une chandelle, en mémoire d’elles » | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le 6 décembre prochain, des chandelles seront distribuées dans le cadre des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes dans les municipalités du Haut-Saint-Laurent.

Le comité de 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes a pour but de distribuer 1000 chandelles et de les faire allumer en mémoire des femmes assassinées cette année dans un contexte de violence conjugale et des victimes du féminicide de Polytechnique de décembre 1989.

Mais qu’est-ce qu’un féminicide ?

Selon le Conseil du statut de la femme, un féminicide est le « meurtre d’une femme au simple motif qu’elle est une femme, quel que soit son âge et quel que soit le contexte ». Selon le rapport 2021 de l’Observatoire canadien du féminicide pour la justice et la responsabilité, 173 femmes et filles ont été tuées violemment au Canada.

Le ruban blanc, le symbole de la lutte contre les violences commises à l’égard des femmes

 

En date du 28 novembre 2022, selon un article de TVA Nouvelles, le Québec en serait potentiellement à son 14e féminicide de l’année. Rappelons qu’en date du 30 décembre 2021, la province atteignait 23 femmes pour la plupart tuées dans un contexte de violence conjugale.

Polytechnique en 1989

Le féminicide a touché le Québec plus d’une fois. La tragédie de la Polytechnique a marqué l’imaginaire de toutes les générations. Le 6 décembre 1989, 14 femmes, dont 13 étudiantes et une employée de l’université, ont perdu la vie aux mains d’un homme du nom de Marc Lépine. Ce dernier s’est introduit dans une classe de génie mécanique à l’École Polytechnique de Montréal, armé d’un fusil semi-automatique séparant les hommes des femmes. En ouvrant le feu sur elles, il a crié : « Vous êtes toutes des féministes ». Il s’est ensuite enlevé la vie.

Cette tuerie a suscité de vifs débats partout au Canada sur la violence faite aux femmes et sur le contrôle des armes à feu. En 1991, le 6 décembre est devenu la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, portant aussi le nom de la Journée du ruban blanc. Cette décision fut prise par le Parlement du Canada.

1000 chandelles en leur mémoire

Chaque année, le comité tente de sensibiliser la population à la lutte aux violences faites aux femmes de différentes façons : distribution de chandelles et distribution de macarons avec le ruban blanc dans les écoles, les CPE et les organismes communautaires de la région. Les membres du comité organisateur de 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes se promèneront donc dans les rues le 6 décembre prochain afin de distribuer 1000 chandelles entre 11 h et 13 h.

Les gens pourront s’en procurer à ces endroits :

  • Les Galeries Ormstown, Ormstown
  • IGA Bergeron, Huntingdon
  • BMR et les deux dépanneurs de Sainte-Barbe
  • Métro Charrette et pharmacie Proxim, Saint-Chrysostome
  • Marché Tradition, Saint-Anicet

Le comité invite les détenteurs de chandelles à les allumer, les prendre en photo et les publier sur les réseaux sociaux avec le hashtag suivant : #residencelle.

Un commentaire

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!