Dès l’automne 2019, le Collège de Valleyfieldsera autorisé à mettre sur pied, à titre expérimental, un site d’enseignement collégial à Saint-Constant. Cette implantation vise à mieux servir les étudiants de la région en assurant l’équilibre de l’offre de formation au collégial. Le collège s’engage à travailler en collaboration avec les collèges avoisinants. La participation de ces derniers constituerait d’ailleurs un atout important.

M. Richard Merlini, député de La Prairie, M. Stéphane Billette, député de Huntingdon et ministre délégué aux Petites et Moyennes entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Mme Suzie Grondin, directrice générale du Collègede Valleyfield, Mme Nicole Ménard, députée de Laporte, M. Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant, M. Alain Therrien, député de Sanguinet (Photothèque)

La députée de Laporte, madame Nicole Ménard, le député de Huntingdon et ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M.Stéphane Billette, et le député de La Prairie, M. Richard Merlini, en ont fait l’annonce aujourd’hui, au nom de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Mme Hélène David.

Madame Ménard a souligné l’importance du futur centre d’études collégiales de Saint-Constant à la fois pour le Collège de Valleyfield et l’ensemble de la région. « Ce sont à la fois des moteurs économiques et des carrefours du savoir, comme tous les établissements d’enseignement supérieur de la province. » Quant à Monsieur Billette, il a mentionné la croissance démographique prévue dans la MRC Roussillon. « Le nouveau centre d’études collégiales permettra de répondre à la demande des étudiantes et des étudiants et de favoriser leur enracinement dans la région, » a-t-il affirmé.

Enfin, Madame Grondin n’a pu cacher son enthousiasme lors de cette annonce. « La mise sur pied d’un centre d’études à Saint-Constant permettra très certainement d’assurer un service de proximité qui favorisera l’accès aux études collégiales, dans une région où l’effervescence est palpable, » a-t-elle renchéri.

Dans le but d’améliorer l’accessibilité à la formation, les programmes d’études Tremplin DEC, Techniques d’éducation spécialisée et Sciences humaines seront offerts au CEC de Saint-Constant à la rentrée 2019. Une fois que le respect des conditions d’implantation sera confirmé, le Ministè reapportera un soutien financier au projet pour la durée de l’expérimentation, soit cinq ans.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!