Groupe Château Bellevue annonce un investissement supplémentaire de 15 M$ de son projet à Salaberry-de-Valleyfield. En effet, grâce au succès de sa campagne de prélocation, l’entreprise construira finalement le Château Bellevue en une seule et même phase et y fera l’ajout d’un nouveau service : l’unité évolutive.

(Photo Facebook)

Le complexe, dont l’ouverture est prévue pour juillet 2018, comptera au total 246 logements. L’unité évolutive permettra à sa clientèle de prolonger son séjour au Château Bellevue, même si son niveau de santé change. Ce service est particulièrement apprécié par les couples puisqu’il laisse la possibilité aux deux résidents de vivre ensemble dans le même appartement et établissement, même si l’un des deux nécessite plus de soins. Une trentaine d’unités seront disponibles.

« L’échéancier est respecté à la lettre, les portes du Château ouvriront dans quelques mois à peine, » affirme Monsieur Frédéric Lepage, PDG Groupe Château Bellevue. L’équipe de construction termine la fermeture de l’enveloppe ainsi que la pose du gypse intérieur. Les prochaines semaines seront consacrées notamment au revêtement extérieur. Finalement, le poste de direction du complexe a été pourvu durant les dernières semaines. C’est Madame Nathalie Sauvé qui assurera le titre de directrice générale du Château Bellevue de Salaberry-de-Valleyfield. Elle possède une grande expérience avec la communauté aînée de la région. Groupe Château Bellevue lui souhaite la bienvenue dans l’organisation.

Le Château Bellevue de Salaberry-de-Valleyfield en bref

Érigé sur dix étages, le complexe aura sa marque de commerce : la salle à manger au dernier étage avec une vue panoramique sur les alentours. Les résidents bénéficieront deplusieurs services et loisirs dont l’accès à une piscine et un spa intérieur, un gym, une salle de billard, une salle d’artisanat, une terrasse sur le toit ainsi qu’un sentier de promenade sur le bord de la rivière. Ce projet vise une clientèle autonome et semi-autonome. Ainsi, une unité de soins et une unité évolutive seront disponibles pour les résidents.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!