Prévention du suicide et agriculture, une formation adaptée pour sauver des vies | VIVA MÉDIA Skip to main content

La Fédération de l’UPA de la Montérégie a pris part à la 28e Semaine nationale de prévention du suicide qui s’est déroulée du 4 au 10 février 2018. Depuis 2016, la fédération, en collaboration avec les centres de prévention du suicide, offre une formation adaptée au secteur agricole afin de développer un réseau de ressources Sentinelles. Ces intervenants qui oeuvrent en agriculture sont formés pour établir un premier contact avec les gens vulnérables, dont les producteurs. Elles assurent le lien entre la personne en détresse et les ressources du milieu.

La santé psychologique est un sujet prioritaire à la Fédération de l’UPA de la Montérégie. « Les plus récentes recherches sur la question sont formelles : le taux de détresse et de suicide observé chez les agriculteurs est plus élevé que dans l’ensemble de la société. La formation Sentinelle est une solution concrète qui permet à des personnes-ressources d’agir comme filet de sécurité auprès des producteurs », a précisé Claude Lapointe, 2e vice-président de la fédération et responsable du dossier de la santé psychologique au sein de l’organisation.

En Montérégie, 30 ressources ont reçu la déclinaison agricole de la formation Sentinelles et sont actives sur le terrain. Des vétérinaires, des agronomes, des représentants agricoles font partie des intervenants. En 2018, la fédération prévoit organiser deux nouveaux ateliers de formation. Les personnes intéressées à connaître le programme Sentinelles du secteur agricole peuvent communiquer avec Katerine Montcalm : katerinemontcalm@upa.qc.ca.

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!