La 11e édition de la Semaine québécoise des marchés publics a lieu du 8 au 18 aout, partout au Québec. L’Association des marchés publics du Québec (AMPQ), en partenariat avec l’Union des producteurs agricoles (UPA), invite les consommateurs à combler leur côté gourmand et locavore en visitant l’un des 122 marchés publics de la province durant la semaine.

(Photothèque)

La porte-parole de l’évènement, l’autrice et nutritionniste gourmande Julie Aubé, débute aujourd’hui une tournée des marchés publics du Québec à Amqui, au Bas-Saint-Laurent. « Dépenser 20 $ au marché, c’est investir dans la santé de sa famille, c’est reconnaitre le savoir-faire des producteurs de chez nous et l’identité culinaire d’une région. C’est de l’argent qui circule à l’intérieur de la communauté, c’est assurer l’occupation des territoires et la beauté des paysages et c’est, finalement, encourager une agriculture durable et de proximité. Bref, c’est un achat responsable et même engagé! », explique avec enthousiasme cette agrotouriste dans l’âme.

Une invitation à soutenir l’achat local

« Pour les consommateurs, les marchés publics du Québec offrent une occasion en or de rencontrer les productrices et producteurs agricoles, discuter avec eux, voir la grande variété d’aliments qui sont offerts et bien comprendre comment ils sont produits. Je vous invite donc à participer à la Semaine, aller à la rencontre des producteurs de votre région, goûter les produits locaux et faire le plein de bonnes choses! », a pour sa part déclaré le président général de l’UPA, Marcel Groleau.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire