On a hâte de partir et l’excitation cède parfois la place à des erreurs toutes bêtes! Voici une liste de petits oublis qui peuvent nous sauver beaucoup de problème.

1. La date d’expiration de notre passeport

Mieux vaut connaître la date d’expiration de notre passeport avant de partir. Pas plus tard que ce printemps, deux de mes amis Facebook qui allaient passer quelques semaines en France on dû faire une demande de renouvellement d’urgence et réserver un nouveau départ à leurs frais lorsqu’on leur a refusé d’embarquer à bord du vol qui devait les mener à Paris. Presque tous les pays européens exigent que notre passeport soit valide trois mois après la date prévue de notre retour. Certains pays exigent six mois de validité.

2. Les assurances ou la « surassurance »

Avez-vous pris des assurances avant de partir? Certains pays exigent une preuve, mais dans tous les cas, vaut mieux vérifier avant de se fouler la cheville en tombant d’une chaîne de trottoir approximative en visitant. Avant de faire votre choix, assurez-vous (!!) de ne pas être déjà assuré sans le savoir. Plusieurs assurances collectives offrent une protection en cas de maladie, et plusieurs cartes de crédit couvrent aussi les frais médicaux et les annulations.

3. Il ne reste rien dans le coffre-fort?

Ça peut sembler bête, mais je vous assure que lorsqu’on réalise à 7 h de route qu’on a laissé notre portefeuille et notre passeport dans le coffre-fort de notre chambre d’hôtel à Boston, et qu’on fait partie d’un voyage organisé, on se sent tout nu. Fait vécu.

Truc : si vous voyagez en voiture, laissez la clé de l’auto dans le coffre-fort pour être certain de le vider en partant.

Bonus : Une chose à oublier

Ça, on peut l’oublier à la maison: son uniforme de touriste, qui inclut le pantalon trois-quarts kaki, la chemise kaki, et le chapeau kaki-plus-pâle avec un cordon pour pas qu’il parte au vent. On est en voyage, pas en safari!

Pierre-Luc Cloutier

Pierre-Luc Cloutier

Chroniqueur voyage

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ