La députée de Soulanges, Marilyne Picard, est fière d’annoncer que le terrain qui accueillera le futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges est désormais officiel. Pour elle, c’est une étape importante qui vient d’être franchie.

(Photo: Alain Gaudreau)

Mme Picard explique qu’il était préférable de bien analyser la question du terrain après que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a refusé d’ouvrir son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) du Grand Montréal. La CMM a agi ainsi puisque le terrain retenu est zoné agricole.

« Nous allons passer par décret, précise la députée Picard. C’est donc une étape importante qui est franchie. La CMM devra donc changer son PMAD. De plus, puisque le terrain sur lequel sera bâti l’hôpital est en zone agricole, le gouvernement, la MRC et la Ville de Vaudreuil-Dorion adhèrent au principe d’écoconditionnalité et, à cet effet, des modalités de compensation pour la perte de territoire agricole seront mises en place. Elles seront précisées ultérieurement.»

Marilyne Picard mentionne que les critères de conception du nouvel hôpital permettront d’introduire les meilleures pratiques en matière de développement durable afin de limiter l’empreinte écologique de la nouvelle infrastructure. « Une certification LEED fera notamment partie des critères, dit-elle. Les espaces sur le site qui ne seront pas consacrés à la réalisation de l’infrastructure hospitalière seront revitalisés, ce qui permettra leur utilisation à des fins agricoles et maraîchères.  Il y aura un immense jardin qui sera construit à côté de l’hôpital.

Rappelons qu’à la suite de la réalisation du plan clinique, l’envergure du projet avait été revue à la hausse afin de répondre adéquatement aux besoins de la population du sud-ouest de la Montérégie. Ainsi, l’hôpital contiendra 404 lits. Le coût estimé est de 1,5 G$. Selon l’échéancier prévu, les travaux débuteront en 2022 et se termineront en 2026.

Vivre avec les rédactions

Lors de l’annonce du 14 décembre dernier, comme quoi le gouvernement étudiait la possibilité de construire le futur hôpital sur un autre terrain, la communauté s’est soulevée. Les réactions ont été vives et le gouvernement Legault a été sévèrement critiqué. Cette période de tourmente, Mme Picard dit l’avoir vécu avec sérénité.

« Je sais à quel point la concrétisation de ce projet de nouvel hôpital est une priorité pour les citoyens d’ici. La démarche qui a mené à la confirmation du site du futur hôpital témoigne de l’engagement de notre gouvernement à fournir les meilleurs services de proximité possible, en considérant l’ensemble des éléments factuels. Je tiens à remercier toutes les personnes concernées pour leur collaboration précieuse, qui sera d’autant plus essentielle à la réalisation de ce projet que nous avons tous à cœur. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!