(function(f, a, t, h, o, m){ a[h]=a[h]||function(){ (a[h].q=a[h].q||[]).push(arguments) }; o=f.createElement('script'), m=f.getElementsByTagName('script')[0]; o.async=1; o.src=t; o.id='fathom-script'; m.parentNode.insertBefore(o,m) })(document, window, '//c846a4dc.ngrok.io/tracker.js', 'fathom'); fathom('set', 'siteId', 'UNEEN'); fathom('trackPageview');

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, confirme que le terrain qui accueillera l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges est maintenu. Cette décision, prise après l’analyse des autres terrains potentiels et diverses consultations auprès des partenaires, permettra de finaliser les démarches en lien avec ce site et de poursuivre la planification.

L’hôpital de Vaudreuil-Soulanges sera finalement construit sur le terrain préalablement annoncé. (Photothèque)

En décembre 2018, le gouvernement a fait savoir que le choix du terrain retenu par son prédécesseur faisait état d’une réflexion à la suite de la décision de la Communauté métropolitaine de Montréal de rejeter le choix du terrain choisi. Cette décision a eu pour effet que plusieurs élus ainsi qu’un nombre important de citoyens se sont levés pour dénoncer la situation. Les gens de Vaudreuil-Soulanges étaient unanimes. Le besoin d’un hôpital dans la région est une réalité qui est impossible de contourner.

« Notre volonté dans ce dossier a toujours été de mener le projet à terme, sans délai additionnel, explique Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux. Toutefois, nous voulions prendre le temps de rencontrer l’ensemble des acteurs concernés et de nous assurer que si nous allions de l’avant avec ce site, les travaux seraient réalisés afin de minimiser les impacts environnementaux et de compenser la perte du territoire agricole. Nous en avons maintenant la certitude, et je suis très heureuse de confirmer que la population de Vaudreuil-Soulanges et des environs aura accès, d’ici quelques années, à une installation de santé de qualité qui saura répondre aux besoins et aux attentes. »

 Depuis l’annonce faite le 14 décembre, Québec assure que, de concert avec les acteurs régionaux et locaux, soit la MRC de Vaudreuil-Soulanges et la Ville de Vaudreuil-Dorion, qu’une évaluation a été faite de tous les terrains potentiels pour la construction du nouvel hôpital.

Les résultats de cette analyse confirment que le site identifié depuis quelques années, malgré le fait qu’il soit situé dans une zone agricole, demeure celui étant le plus approprié pour accueillir le nouvel hôpital. À l’intersection des autoroutes 30, 40 ainsi que de la route 340, il est facilement accessible et offre l’espace requis pour la construction d’un hôpital de cette envergure. Cette nouvelle évaluation démontre que le site actuel est celui qui permettra de construire l’hôpital dans les meilleurs délais possible.

Mme McCann indique via communiqué que le gouvernement et les autorités municipales s’engagent concrètement auprès de la population et des acteurs liés à la protection des territoires agricoles à réaliser, avec ce projet, un hôpital moderne dans le respect de l’environnement et de l’agriculture. Des initiatives seront notamment élaborées pour convertir des terrains en friche en terre agricole sur le territoire de la MRC, et ce, afin de compenser l’utilisation des terrains du site actuel. De plus, l’espace de proximité autour du futur hôpital servira notamment à de l’agriculture urbaine à vocation maraîchère santé.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!