Une exposition permanente en hommage à l’histoire et au patrimoine maritime de la municipalité des Coteaux a été inaugurée vendredi à l’Édifice Laurier-Léger situé au 199, rue Principale.

Denise Godin-Dostie, mairesse des Coteaux, Jean-Yves Poirier, président du Conseil et des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges, ainsi que plusieurs invités ont inauguré l’exposition permanente en hommage au patrimoine maritime de la municipalité coteauloise.

(Photo: gracieuseté)

Intitulée « Fragments de mémoire. Les artéfacts de l’Anse-aux-batteaux », cette exposition compte également des œuvres représentatives du grand territoire de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Les visiteurs pourront y observer plus de 100 pièces originales répertoriées selon différeen ntes catégories d’artefacts comme des pipes en argiles, des bouteilles en verre, des poteries, de la vaisselle et des objets de la vie de tous les jours. Ces items s’ajoutent à l’histoire de plusieurs vestiges maritimes.

« À la suite de plusieurs décennies de grandes activités maritimes et commerciales, l’occupation de l’anse a laissé plusieurs vestiges, dont plusieurs embarcations et un quai », évoque Sébastien Daviau, responsable des collections et de la recherche auprès du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et chargé de projet pour cette exposition. « C’est ainsi qu’une importante quantité de pièces archéologiques, dont la majorité provient du 19e siècle, ont été remontées à la surface lors de découvertes subaquatiques fortuites. »

Tables interactives

Initiée par France Richer, citoyenne des Coteaux, cette nouvelle exposition a vu le jour en vertu d’un partenariat entre le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et la Municipalité des Coteaux.

Elle a pu être réalisée grâce au soutien financier du gouvernement du Québec, de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, du Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges et de la Municipalité des Coteaux dans le cadre d’une entente de développement culturel.

 

Au cours de la dernière année, la municipalité des Coteaux, en collaboration avec les partenaires du milieu a réalisé plusieurs travaux d’aménagement du rez-de-chaussée de l’Édifice Laurier-Léger de manière à respecter les normes de conservation émises par le ministère de la Culture et des Communications. Les investissements et rénovations réalisés ont permis d’offrir un endroit où les pièces archéologiques sont protégées tout en étant un lieu d’exposition accessible à la communauté.

L’exposition est également munie de tables interactives ou « écrans tactiles avec contenus iconographiques et historiques » grâce au soutien financier du Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges par le biais du programme d’innovation culturelle. « La culture étant reconnue comme une composante essentielle au développement de la société, la municipalité souhaitait favoriser l’accès et la participation des citoyens et citoyennes à la vie culturelle et susciter l’intérêt pour l’histoire du Québec. Cette exposition contribuera au développement du patrimoine et au dynamisme de la Municipalité », explique la mairesse, Denise Godin-Dostie, qui a tenu à remercier tous les collaborateurs (citoyens, chercheurs, muséologues, concepteurs et personnel municipal) qui ont contribué à mettre en oeuvre ce projet.

Jean-Yves Poirier, président du Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges, a conclu en ces termes : « Le projet qui est dévoilé aujourd’hui sera, je l’espère, source de fierté et d’appartenance pour les citoyens des Coteaux et voire de toute la région. En effet, ces artefacts sont des témoins importants du passé et l’exposition qui les présente donne une voix inédite à notre histoire. Bravo à la Municipalité des Coteaux pour cette volonté de consolider son offre culturelle, de mettre en lumière l’importance du lac Saint-François dans le développement de noyau villageois sud et de rendre hommage à ses prédécesseurs ».

Laisser un commentaire