Un rapport de Transports Canada datant de 2010 a récemment été dévoilé puisqu’un média anglophone a réussi à en obtenir une copie. Le rapport vient, par la même occasion, de relancer le débat sur le port de la ceinture de sécurité dans les autobus scolaires.

Le débat sur le port de la ceinture de sécurité dans les autobus scolaires semble être relancé. (Photothèque)

À la suite du dévoilement du rapport, dans lequel il serait indiqué que les mesures de sécurité existantes dans les autobus scolaires sont inadéquates et que l’ajout de ceintures pourrait prévenir des blessures graves en cas de choc latéral ou de capotage, le ministre des Transports, Marc Garneau, a demandé à ses fonctionnaires de se pencher sur la question.

Avant que le débat ne soit relancé, une chose est certaine : La Société de l’assurance automobile du Québec, via son site internet, indique que même pour les enfants d’âge scolaire, les autobus scolaires sont sécuritaires, même sans ceintures de sécurité, parce qu’ils ont un système de sécurité passif appelé « compartimentage ». Ce système utilise les banquettes et l’intérieur de l’autobus pour former un compartiment de protection en cas de collision.

Questionné sur le sujet, Yves Bissonnette, des autobus Bissonnette à Vaudreuil-Dorion, explique que les autobus sont spécialement conçus pour assurer la sécurité des gens à l’intérieur. « Les sièges ont été fabriqués plus haut afin de retenir les gens si jamais il y avait une collision, dit M. Bissonnette. Je sais qu’il y a des chances qu’un projet de loi soit déposé, mais si c’est le cas, il faudra ajouter une personne de plus dans les autobus pour agir à titre de surveillant. »

M. Bissonnette précise que les deux premiers bancs des autobus sont munis d’ancrages pour faire l’installation de dispositifs de sécurité pour les tout-petits. « Actuellement, il n’y a que le conducteur qui doit être attaché, souligne Yves Bissonnette. Je n’imagine même pas la logistique que ça va prendre si les jeunes devaient être attachés. Qui va s’assurer qu’ils sont attachés? Qui va aider les petits à se détacher? Parfois, ça prend tout pour que les grands s’assoient, ça va prendre quoi pour qu’ils restent attachés? »

En Colombie-Britannique, une pétition comprenant plus de 50 000 signatures sera déposée dans les prochaines semaines. Son auteur, Gary Lillico espère que le gouvernement exigera le port obligatoire des ceintures de sécurité dans les autobus scolaires de tout le pays sous peu.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!