C’est au tour de François Pleau, maire de Sainte-Marthe, de se prêter à l’exercice de la tournée des maires. Celui-ci a discuté de ses réalisations, de la Covid-19 et de la conservation des milieux naturels sur son territoire.

Crédit photo : Municipalité de Sainte-Marthe

Le maire Pleau est fier des réalisations que la municipalité a réussi à accomplir depuis 4 ans. Il indique que le mérite revient aussi aux membres du conseil, aux employés et aux citoyens.

La rénovation majeure du centre communautaire est un élément de fierté pour le premier magistrat. Il raconte que sa construction, qui remonte à 1988-1989, est un parfait exemple de solidarité puisqu’il a été construit par des dizaines de citoyens bénévolement. Il croit que les gens de sa municipalité sont fiers de la beauté ainsi que de la fonctionnalité de leur centre social et sportif nouvellement rénové.

« À l’époque, c’était une grande source de fierté de s’être donné une si belle salle, explique le maire Pleau. Une trentaine d’années plus tard, la fierté était aussi palpable par la mise à niveau. »

 

Une collecte intelligente des déchets résidentiels a aussi été mise en place durant le mandat de M. Pleau. Il mentionne que les citoyens ont reçu l’an dernier leur premier chèque de remboursement en fonction de leurs efforts aux trois collectes qui sont le recyclage, le compostage et les ordures. Le maire de Sainte-Marthe affirme que les gens recevront prochainement leur 2e chèque de remise.

« Encore rares auprès des municipalités comme mode de fonctionnement, nous sommes d’autant plus fiers que notre modèle soit absolument unique », précise-t-il.

 

Il poursuit en expliquant que la récente ouverture d’un accès au Sentier de l’Escapade sur le territoire de Sainte-Marthe est une grande réalisation. Le maire sait que cette demande avait été faite par les citoyens de sa municipalité depuis de nombreuses années. Il est heureux que cela se concrétise.

 

La nature dans tout cela

La Fiducie de conservation du patrimoine naturel de Rigaud est un nouveau joueur dans la protection des milieux à forte valeur écologique dans la région. Ayant une partie de son territoire qui touche la montagne de Rigaud, la municipalité doit travailler avec la fiducie.

François Pleau est content de voir une entité de la sorte s’implanter dans sa région et indique qu’avant même la création de la fiducie, Nature Action Québec avait protégé 110 hectares de milieux naturels. Donc, la protection de la nature sur la montagne n’est pas quelques choses de nouveau pour le maire. Il souligne cependant que la municipalité a été approchée afin qu’elle fasse une caractérisation des milieux naturels sur la montagne afin d’avoir un meilleur portrait de la situation écologique sur son territoire.

« Ces dernières années, un citoyen engagé dans la cause environnementale nous a fait part de ses préoccupations au sujet de la vulnérabilité du couvert forestier de notre territoire, poursuit le maire. Le conseil a pris acte de ce commentaire et entrepris un processus de préparation de règlements permettant une plus grande protection. »

 

Avenir à Sainte-Marthe

Le maire Pleau a l’intention de se représenter en novembre prochain lors des élections municipales. Il affirme qu’il possède encore la flamme afin de réaliser tous les projets que lui et son conseil ont en tête.

« Pour l’avenir, les projets ne manquent pas et parfois ce ne sont pas toujours des défis qui nécessitent des sommes monétaires. Nous aurons un premier défi à la sortie de la pandémie qui sera de faire revivre l’esprit communautaire et reprendre notre offre d’activités. »

Laisser un commentaire