Le 23 juin dernier, le personnel du Chêne-Bleu, à Pincourt, a rendu hommage aux élèves du 5e secondaire avec un bal des finissants réinventé.

Crédit photo : Mathis Denis

Cordélie Galipeau-Lalonde, technicienne en loisir à la polyvalente, explique en quoi consistait le bal de finissant édition 2021. Elle indique que le projet est coulé dans le béton depuis plusieurs mois et qu’aucun assouplissement n’a changé le déroulement de cet événement. Celui-ci aurait pu se tenir en zone rouge avec les mesures sanitaires et de distanciation que l’école a mise en place pour le jour J.

« Les groupes commencent à arriver en fin d’avant-midi un à la suite de l’autre, avec un intervalle de 30 minutes entre chacun d’entre eux, souligne-t-elle. Les bulles classes peuvent ainsi se déplacer dans l’école où des activités les attendent. »

 

Le premier arrêt est la salle de classe. Dans cette dernière, un sac souvenir contenant l’album des finissants et des petits cadeaux pour les étudiants les attendait. Selon la technicienne en loisir, c’est le moment où les élèves ont la possibilité de signer leur album et de discuter des bons souvenirs qu’ils ont de leur école secondaire.

Après une trentaine de minutes, les jeunes sont invités dans un espace lounge. Mme Galipeau-Lalonde indique que des serveurs se promènent dans la salle en offrant des boissons non alcoolisées. Des smoothies liquides et glacés sont aussi mis à la disposition des diplômés.

La dernière salle est celle consacrée à la remise des diplômes. Les jeunes méritants sont appelés sur la scène afin de recevoir des bourses de 250 $ chacune et à faire le fameux lancé de mortier.

Cet événement fait du bien aux jeunes selon Cordélie Galipeau-Lalonde.

« Ils ont travaillé tellement fort durant l’année avec les contraintes que l’on connaît, mentionne-t-elle. C’est la moindre des choses de leur rendre hommage du mieux que nous le pouvons dans l’enceinte de l’école. »

Laisser un commentaire