La Fondation du patrimoine Sainte-Jeanne-de-Chantal et la Fabrique de la paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal ont organisé une épluchette de blé d’inde afin de remercier ses partenaires de longue date : la Société d’horticulture environnementale de l’île Perrot et la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. Lors de l’évènement qui s’est déroulée le 18 août dernier, les organisateurs ont aussi reconnu l’apport important de leurs bénévoles, donateurs et membres du comité d’honneur de leur campagne de financement.

Crédit photo : Mathis Denis

La Fondation et la Fabrique ont aussi profité de l’occasion pour remercier leurs mentors nommément madame Sylvie Trépanier et messieurs Denis Bourbonnais, Roland Bourbonnais, Germain Daoust et Denis Lefebvre. Ces derniers donnent énormément de leur temps afin que ce projet voie le jour.

 

« J’aimerais remercier tout le monde qui participe de près ou de loin à ce projet, lance M. Mainville. J’ai l’impression d’être dans les années 1900 où la communauté se retrouvait derrière un projet phare et le menait à bien pour que tout le monde puisse en profiter. Je ne compte plus les heures de nos mentors et bénévoles qui donnent de leur temps et ne demandent rien en retour. Chapeau à toute l’équipe! »

 

Lors de l’épluchette de blé d’inde, la présidente de la Fabrique, Sylvie Crevier, le président de la Fondation, Richard Mainville, la mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Danie Deschênes et la responsable des communications de la Société d’horticulture environnementale de l’île Perrot, Sylvie Trépanier se sont adressés aux bénévoles, aux donateurs et à leur famille.

 

Le projet de revitalisation du site patrimonial progresse. En effet, les jardins commencent à prendre forme et les infrastructures qui ont été mises en place afin d’assurer la pérennité du projet comme le cabanon et le puits artésien, sont maintenant terminés.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire