Le défenseur Étienne Morin dans le Top 5 des prospects québécois | VIVA MÉDIA Skip to main content

Salaberry-de-Valleyfield – Un jeune hockeyeur de Salaberry-de-Valleyfield pourrait bien être réclamé tôt lors du repêchage 2023 de la Ligue Nationale de hockey en juin prochain.

Le défenseur campivallensien Étienne Morin, qui évolue avec les Wildcats de Moncton, figure dans le « Top 5 » des joueurs de la LHJMQ en prévision du repêchage 2023 de la Ligue Nationale de hockey.

(Photo : Wildcats de Moncton)

Le défenseur Étienne Morin, qui a impressionné à sa première saison avec les Wildcats de Moncton de la Ligue Junior Majeur du Québec, figure actuellement dans le Top 5 des meilleurs espoirs québécois en prévision de la séance de sélection qui se tiendra au Bridgestone Arena, domicile des Predators de Nashville.

Jean-François Damphousse, recruteur du Bureau central de dépistage de la LNH, a tracé récemment un portrait de la prochaine cuvée dans le circuit Courteau et il ne tarit pas d’éloges à l’endroit de l’athlète de 6 pieds (183 cm) et 185 livres (84 kg), qui était âgé de 16 ans pour la majeure partie de sa saison recrue.

« J’ai vu une belle touche offensive dans le jeu d’Étienne Morin. Ce n’est pas un défenseur dynamique qui va exploser avec son coup de patin et traverser les trois zones pour créer l’attaque, mais il est très agile et il peut se déplacer Nord-Sud, comme Est-Ouest. Il a une belle intelligence pour tout ce qui concerne le jeu défensif à la ligne bleue », décrit le recruteur professionnel à propos du hockeyeur né le 9 mars 2005.

Poursuivant son analyse au sujet du défenseur qui a récolté 33 points (8 buts, 25 aides) en 64 rencontres de la saison régulière 2021-2022, Jean-François Damphousse dit avoir remarqué de beaux instincts offensifs en avantage numérique qu’il n’avait pas vus en première moitié de campagne.

« Son entraîneur Dan Lacroix lui a donné l’opportunité de se faire valoir dans cette situation et j’ai aimé sa progression de ce côté. Il crée beaucoup de jeux à partir du haut de la zone. Il est capable de trouver les bonnes lignes de tirs et de passes », devait ajouter le recruteur lors d’une entrevue accordée au chroniqueur Guillaume Lepage.

Les seuls joueurs de la LHJMQ répertoriés par Jean-François Damphousse avant Étienne Morin en prévision de l’encan 2023 sont les attaquants Ethan Gauthier (Sherbrooke), Tyler Peddle (Drummondville) et Mathieu Cataford (Halifax) ainsi que le défenseur Jordan Tourigny (Shawinigan).

Denis Bourbonnais

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!