Le 25 février avait lieu le dévoilement de la programmation des Jeux olympiques spéciaux. Ceux-ci se tiendront du 8 au 10 mars 2019, principalement dans la Capitale du Suroît.

Les trois ambassadeurs des Jeux olympiques spéciaux de Salaberry-de-Valleyfield, Benoît Lévis, Louis-Philippe Berthiaume et Francesca Vachon, en compagnie de la mascotte Ozzy. (Photo Mona Rochon)

En effet, sur les sept événements présentés, seulement deux seront présentés dans d’autres communautés de la région : la compétition de ski alpin aura lieu au Mont Rigaud, tandis que celle de ski de fond aura lieu au Parc nature Les Forestiers de Saint-Lazare.

Les Jeux olympiques spéciaux sont une compétition sportive et amicale, rassemblant des athlètes atteints de déficience intellectuelle ou d’autisme. Pour l’édition des Jeux d’hiver 2019, ce seront 360 athlètes de partout au Québec qui viendront à Salaberry-de-Valleyfield le temps d’une fin de semaine de plaisir et de sport.

À ces nombreux athlètes s’ajoutent près de 150 entraîneurs et environ 400 bénévoles qui accompagnent les délégations. Les parents et amis des athlètes viendront eux aussi gonfler les rangs pendant cette fin de semaine.

Des athlètes de fort calibre

On s’imagine parfois que les athlètes atteints de déficience intellectuelle sont moins rapides sur leurs patins, et sont moins compétitifs. Ce n’est pas le cas, comme l’a bien illustré Daniel Granger, président de l’OSQ. « Ils veulent gagner, comme n’importe qui ! La seule différence avec les compétitions régulières, c’est qu’ils ont un bon esprit sportif ; ils vont aider la personne qui est tombée à se relever », a-t-il expliqué.

Ces athlètes s’entrainent seuls pour les sports individuels ou en équipe depuis de nombreuses années. Et ils sont vraiment bons. « On les voit faire, et on se dit “Moi j’serais pas capable de faire ça !” » a fait remarquer Monsieur Granger.

Détails de la programmation

Les citoyens sont invités à venir encourager les athlètes tout au long de la fin de semaine. Les compétitions seront échelonnées sur trois jours, soit du vendredi au dimanche. Vous êtes invités à consulter la programmation sur le site des Jeux olympiques spéciaux du Québec. Les remises de médailles auront lieu sur chaque site, au terme de la compétition.

En plus des compétitions, les organisateurs ont souhaité offrir une expérience hors du commun aux athlètes. Ainsi, le samedi, ils auront droit à un traitement royal Athlètes en beauté, offert au Centre de formation professionnelle. Des coiffeurs professionnels de la région y seront bénévolement afin de s’assurer que tous les athlètes soient « sur leur 36 » pour assister à la fête qui se déroulera en soirée.

Un souper est aussi prévu pour les parents des athlètes. Ceux-ci auront droit à une soirée de détente à l’hôtel Plaza Valleyfield, avec repas gastronomique trois services. On l’oublie souvent, mais les parents sont toujours là pour appuyer leurs enfants dans ces événements. « Chaque fois qu’un parent qui voit son enfant réussir quelque chose, son niveau de stress diminue », a souligné James Lapierre, directeur des sports aux Jeux olympiques spéciaux du Québec. Selon lui, l’impact des Jeux sur les athlètes et leur entourage est évident. C’est pourquoi il est important de les remercier.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!