Un petit pas à la fois, on peut se rendre très loin | VIVA MÉDIA Skip to main content

Âgé de 66 ans, M. Jean-Pierre Mack a un parcours de vie atypique, parsemé d’épreuves, de souffrances et de défis. Malgré tout, l’homme a toujours relevé ses manches et poursuivi sa route, un petit pas à la fois, tel un voyageur poursuivant sa quête existentielle.

M. Mack pose fièrement, tenant à la main, l’histoire de sa vie.

Crédit photo : Mélanie Calvé

Le 4 mai dernier, un petit groupe était convié dans le cadre du lancement du livre de M. Mack, au Centre de Formation de Hungtindon, dont la mission est l’analphabétisation et la francisation. C’est à cet endroit que le livre a pris naissance. Il faut savoir qu’il y a un an, l’homme ne savait ni lire ni écrire. Tandis qu’il racontait, au fil de ses visites au centre, des bribes de sa vie, les intervenants lui ont suggéré d’écrire son histoire. Ainsi, chaque semaine, M. Mack partages des fragments de sa vie, à M. André Lachance, un bénévole du centre qui plume à la main, a immortalisé ses confidences, sur papier. Durant près de 7 ans, M. Mack et M. Lachance se rencontrent afin de mettre en textes, l’histoire de vie de M. Mack. Soulignons que M. Lachance est un journaliste, à la retraite.

L’histoire de Jean-Pierre Mack

À la loterie de la vie, M. Mack n’a certainement pas pigé le numéro gagnant. Dès l’enfance, il se fait dire qu’il est un trou-de-cul, un bon à rien, paroles qui imprègnent le petit Jean-Pierre qui ne terminera pas sa première année. Il est ensuite ballotté entre l’orphelinat et les familles d’accueil. Un bien triste départ. Abusé sexuellement, humilié et croyant à tort qu’il était un bon à rien, M. Mack sombre dans l’alcool.

Malgré, les embûches que la vie a placées sur son chemin, Jean-Pierre Mack chemine, au fil des ans. L’homme compte aujourd’hui 36 années d’abstinences. Malgré qu’il ne sache ni lire ni écrire, il parvient à démarrer deux entreprises. Pour les professionnels, du centre, le parcours de l’homme est extraordinaire et doit être raconté et partagé. Ainsi, le Centre de Formation de Huntingdon a tout mis en place pour la concrétisation du projet.

Un petit pas à la fois est disponible, en échange d’une contribution volontaire, au Centre de Formation de Huntingdon, situé au 163, rue Châteauguay.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!