Une seconde murale pour Sophie Wilkins et Anik Favreau | VIVA MÉDIA Skip to main content

La murale,  Les champs du Fleuve  plus tôt cet été à la Halte des Villages, sous le tablier sud du pont St- Louis à Saint-Louis-de-Gonzague, a suscité un véritable engouement. Ainsi, la MRC sensible à l’appréciation de cette œuvre d’art magistrale a confié un nouveau mandat aux deux artistes.

Crédit photo : MRC Beauharnois-Salaberry

Sophie Wilkins et Anik Favreau pourront laisser cours à leur créativité, afin de parer également le mur de soutènement du tunnel cycliste et piétonnier passant sous le tablier sud du pont Larocque à la Halte des Plaisanciers du Parc régional à Saint-Stanislas-de-Kostka.

 

À l’image de ce qui fut dévoilé en conférence de presse à la Halte des Villages le 6 juillet dernier, la murale installée en sol staniçois sous le pont Larocque intitulée « Murale des Plaisanciers » en met de nouveau plein la vue aux passants et revêt toutes les particularités d’une œuvre d’art qui se veut à nouveau emblématique.

 

Quiconque s’y arrête pour l’apprécier sera impressionné par sa dimension, la créativité et la palette de couleurs utilisées. La murale illustre plusieurs caractéristiques régionales, notamment au niveau de la faune et de la flore, de la richesse des activités de chasse et de pêche, des forts vents permettant la pratique des sports de voile, de la navigation, fort présente chez nous avec la richesse des plans d’eau et le paysage central évoquant un décor enchanteur pour la pratique des activités nautiques, dont le kayak.

 

Le duo d’artistes n’est pas peu fier à nouveau du résultat obtenu. Comme l’affirme elle-même madame Wilkins « C’est gratifiant de pouvoir en quelque sorte laisser un legs artistique et culturel à un milieu de vie qui nous a vu naître et grandir, étant toutes deux de la région. Nous invitons la population et les usagers du Parc à s’approprier à leur tour cette murale et à en faire un lieu d’échange et de réflexion ».

 

“La Halte des Plaisanciers ne cesse de voir sa popularité s’accroître depuis quelques années, non seulement auprès des usagers du Parc régional, mais aussi auprès des Staniçois et des Staniçoises. De toute évidence, la réalisation de cette murale ne fera que contribuer davantage à l’attrait de ce lieu récréatif et de loisir” de commenter madame Caroline Huot, mairesse de Saint- Stanislas-de-Kostka.

 

Pour le préfet suppléant de la MRC et maire de la municipalité voisine de Saint-Louis-de- Gonzague, M. Yves Daoust, “Voilà un bel exemple où la créativité culturelle peut être mise au profit de l’identité d’une région et du sentiment d’appartenance à un territoire. Merci encore à ces deux artistes de chez nous! »

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!