Les petites boutiques indépendantes, l’eau à perte de vue et les festivités sont des attraits indéniables de la municipalité, mais Salaberry-de-Valleyfield est également riche de son histoire, de ses artisans et de son magnifique territoire à parcourir.

Crédit photo: Deny  Cardinal

Témoin de l’ère de l’industrialisation, Salaberry-de-Valleyfield porte en elle-même la mémoire de ceux et celles qui ont contribué à sa prospérité. D’ailleurs, trois circuits patrimoniaux sont proposés à quiconque désirant découvrir la riche histoire des lieux. Il est difficile de parcourir le quartier ouvrier sans imaginer le quotidien des travailleurs de la Montreal Cotton tant leur patrimoine est présent. Il en est de même pour le quartier des Anglais, autrefois surnommé le quartier des boss.

 

Des plaquettes apposées devant certains bâtiments historiques permettent aux passants d’en apprendre davantage sur l’histoire de ceux qui y ont habité. Afin de bonifier l’expérience, il est possible de se procurer à la Librairie Boyer, une brochure explicative au coût de 2$ ou le guide d’accompagnement Reflets campivallensiens au coût de 22$.

 

De plus, L’étoffe d’une ville, l’exposition permanente du MUSO, dresse un tableau saisissant de l’importance de la Montréal Coton et de ses travailleurs dans la prospérité et l’histoire de la Ville.

 

Découvrez Salaberry-de-Valleyfield à vélo

 

Située au carrefour d’un réseau cyclable de plus de 170 km de pistes sans dénivellation, principalement pavées et en bordure de l’eau, les pistes cyclables de la région feront assurément le bonheur des cyclistes. D’ailleurs, le guide Ulysse à classé en 2015 ce réseau parmi les 10 balades les plus mémorables au Québec. Le site internet Destination Valleyfield propose des parcours adaptés à tous. Les novices apprécieront le circuit Boucle du bassin de Saint-Timothée, un parcours de 7,7 km. D’autres circuits sont proposés tels que le Parcours la grande boucle (34 km), Au fil de l’eau (56 km), Des quatre canaux (66 km) et finalement le Parc régional de Beauharnois-Salaberry (70 km).

 

Liaison en navette

 

De la piste cyclable Soulanges, située aux Cèdres, il est possible d’accéder en 5 minutes à la piste cyclable du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée et de bénéficier de la plage. Pour se faire, il suffit d’emprunter la navette Inter-Rives. Soulignons que la liaison donne accès à plusieurs kilomètres de pistes cyclables dans les régions de Vaudreuil-Soulanges et de Beauharnois-Salaberry et joint différents tronçons du réseau cyclables ainsi que d’autres services de navettes.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire