Chaque année, Brigitte Bergeron devient l’espace de quelques semaines, une lutine qui coordonne le travail de plusieurs pères Noël, désirant soupoudrer un peu de magie dans la vie d’enfants et d’adolescents vivant dans un milieu précaire.

Brigitte Bergeron en route vers l’entrepôt de la Montérégie-Ouest, afin d’aller remettre les cadeaux achetés par son équipe.

Tout a commencé il y a douze ans tandis que madame Bergeron a soulevé l’idée qu’il faudrait couper quelques branches de son sapin de Noël afin que tous les cadeaux achetés pour sa famille puissent être déposés au pied de l’arbre. Au même moment, elle prend connaissance d’un article traitant des enfants de la DPJ. Brigitte Bergeron, décide donc de téléphoner directement à DPJ afin d’offrir de parrainer un enfant pour Noël. Ces derniers la réfèrent alors aux fondateurs d’Opération Père Noël.

 

« C’est magique de recevoir la lettre d’un enfant de 4 ans qui a dessiné sa main parce qu’il ne sait pas écrire, mais ce l’est encore plus de recevoir la lettre d’une adolescente qui demande des choses essentielles, de base. C’est très gratifiant de pouvoir gâter un adolescent qui ne croit plus au père Noël, mais pour qui faire une demande est la seule option pour demander des effets de bases ».

 

 

Opération Père Noël

L’organisme travaille en collaboration avec les Centres jeunesse et les CLSC qui réfèrent les enfants dont la situation familiale est réellement précaire. « Ce sont des enfants qui sont obligatoirement référés par des intervenants qui travaillent dans les établissements du réseau ou dans un organisme où l’intervenant peut témoigner de la situation financière du parent. Il s’agit d’enfant qui sont à haut risque de ne recevoir aucun cadeau à Noël », mentionne madame Bergeron.

 

Succinctement, l’organisme qui offre ses services au Québec, permet à des donateurs, surnommés les pères Noël, d’offrir un cadeau d’une valeur approximative de 45$, à un enfant doit il reçoit une lettre écrite par ce dernier. Depuis sa fondation, il y a 24 ans, c’est 112 445 petits garçons et petites filles qui ont reçu un cadeau lors d’une période particulièrement difficile de leur vie. L’année dernière, c’est plus de 25000 cadeaux qui ont été distribués.

 

Gérante en chef d’une centaine de pères Noël

Madame Bergeron s’emballe en parlant de l’organisme qui fait intégralement partie de son propre Noël. En effet, pour elle, Noël ne serait pas le même sans sa participation à Opération Père Noël. Son implication lui permet d’être emportée par la magie de Noël. Ces enfants et adolescents occupent ses pensées dès le début du mois de novembre. Avec le temps, plus d’une soixantaine de pères Noël joignent chaque année son équipe et ensemble, ils s’assurent d’illuminer la vie d’enfants de la région. Pour madame Bergeron, donner localement est aussi important que l’achat local. « Ce qui est formidable, c’est que nous rendons des enfants d’ici, heureux. Tout ça ne serait pas possible sans mon équipe de pères Noël qui participent avec joie au projet, chaque année».

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire