Le PRAQ : un organisme verdissant, rassembleur et coloré | VIVA MÉDIA Skip to main content

Connaissez-vous le PRAQ? Au fil des ans, l’organisme a porté plusieurs chapeaux et s’est réinventé. Si vous vous ne parvenez pas à définir avec exactitude, sa ligne directrice, c’est normal, car le PRAQ est unique, il ne ressemble à aucun autre organisme. Le PRAQ est coloré, diversifié, rassembleur et dynamique. Il est à l’image de ces femmes pétillantes qui le représentent. Citoyens, bienvenue au PRAQ.

L’équipe du PRAQ, dans l’ordre habituel, Elizabeth Gaulin, Audrée Bourdeau, Martine Chouinard et Kym Lacoste.

Crédit photo : CDC Beauharnois-Salaberry

Vitaliser les quartiers, avec les citoyens, afin de contribuer au développement d’une collectivité florissante et équitable, voilà la mission de Pour un Réseau Actif dans nos Quartiers (PRAQ). Quelques minutes, en compagnie de Martine Chouinard et Elizabeth Gaulin, suffisent pour s’imprégner de cette énergie unique qui se reflète sur les initiatives de l’organisme. À travers leurs projets, l’équipe du PRAQ ne vise qu’une chose; aller à la rencontre des citoyens et les inspirer a tissé des liens sociaux durables.

Le PRAQ, a non seulement plusieurs cordes à son arc, il a réinventé l’arc et l’a enjolivé à son image. C’est ce que fait le PRAQ. Il enjolive les quartiers en rassemblant la communauté autour d’un projet. Vous connaissez, probablement certaines initiatives prises par le PRAQ, ces dernières années touchant à l’agriculture urbaine, la vie de quartier ou encore à la solidarité et la collectivité. L’organisme est à l’écoute des citoyens et les accompagne dans leurs projets communautaires. Les incroyables comestibles du Suroît, Le sentier Gisèle-Guérin-Rémillard, en sont de nobles exemples.

Agriculture urbaine

Utiliser des espaces verts et les transformer en lieux rassembleurs est la touche magique qu’apporte le PRAQ, dans les quartiers. Pensons notamment à L’Oasis à monarque, situé à l’angle des rues Sainte-Cécile et Saint-Thomas. Cette parcelle verdissante propose des végétaux comestibles, des fines herbes, des plantes nectarifères. Proposé gratuitement aux citoyens, il est possible pour tous, de le cultiver et le récolter. Si vous passez par-là, n’hésitez pas à vous arrêter et de profiter de ce lieu, créé avec vous, pour vous. Aussi, consultez le site internet du PRAQ, afin de connaître l’emplacement, de tous les jardins collectifs, à votre disposition.

La vie de quartier

Flexibles, les filles du PRAQ n’hésitent pas à sortir des sentiers battus. Vous les trouverez, dans un quartier à donner des ateliers, les deux mains dans la terre ou remplissant un Vot’frigo solidaire, mais peu importe à quelles occupations, elles vaquent, n’hésitez jamais à les aborder. Elles vont à votre rencontre, afin de connaître le pouls de votre quartier. Leur mission; vous inspirez à bonifier votre vie de quartier, par des actions, des évènements ou des projets, initiés par et avec les citoyens. « Tout projet où le citoyen désire créer quelque chose de beau, dans son quartier, nous serons toujours derrière eux. Nous avons un guide de dépôt de projet, sur notre site internet, qui permet aux citoyens de rassembler les idées de son projet », souligne Elizabeth Gaulin, Directrice générale de l’organisme.

Les filles du PRAQ aspirent à ce que vous soyez fiers de votre quartier que vous y soyez attaché, qu’il évoque en vous un sentiment d’appartenance. Elles aspirent que votre quartier soit vivifiant, invitant, rassembleur et verdissant qu’il soit un lieu de vie commune, développer et chérit par qui l’habitent.

Espace caravane en vélo

Les caravanières du PRAQ sillonnent les rues de tous les quartiers, afin d’aller à votre rencontre. Dans les remorques des caravanières, il y a parfois du matériel éducatif, des jeux d’animation ou encore des légumes destinés à remplir les frigos solidaires. L’objectif des caravanières est de discuter avec les citoyens, faire de l’éducation populaire et connaître le pouls des quartiers.

Un espace polyvalent

Le PRAQ a comme projet d’acquérir un terrain, sur lequel l’organisme construirait un bâtiment, afin de créer un point de rencontre, pour les citoyens. Avoir pignon sur rue, permettrait à l’équipe du PRAQ, d’être encore plus accessible. « Nous aimerions avoir un terrain que nous aménagerions de façon écologique, nourricière et permanente. Nous voudrions y créer un espace touristique, un espace citoyen, un espace de rencontre, un espace éducatif et évidemment, un espace vert. Nous espérons vraiment que ce projet se concrétise et sommes à la recherche de partenaires. Ce serait un lieu pensé par le citoyen, pour le citoyen. Il y a un document explicatif, sur notre page Facebook », mentionne Elizabeth Gaulin.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!